Éducation

Des écoliers berruyers la tête dans les étoiles avec Thomas Pesquet

Par Mathilde Choin, France Bleu Berry mardi 21 mars 2017 à 9:10

Les élèves ont pu écouter Thomas Pesquet répondre à 29 questions.
Les élèves ont pu écouter Thomas Pesquet répondre à 29 questions. © Radio France - Mathilde Choin

Des élèves de l'école primaire des Machereaux à Bourges (Cher) se sont connectés en direct ce lundi après-midi depuis l'ISS, la station spatiale internationale.

Ils ont vu Thomas Pesquet en direct depuis leur salle de classe ! Les 28 élèves de CE2-CM1 de l'école primaire des Macheraux à Bourges (Cher) ont pu participer - avec 200 000 autres enfants de toute la France - à une visioconférence lundi après-midi. Ils se sont connectés à 14 heures pile avec le spationaute français en direct de l'ISS, la station spatiale internationale.

Comment il dort ? Comment il se lave ?

Le spationaute a reçu près de 15.000 questions d'enfants de toute la France mais n'a pu répondre qu'à 29 d'entre elles. Et malheureusement pas celles des écoliers berrichons. Mais ce n'est pas grave pour Sonia Duriez, la maîtresse de cette classe et directrice de l'école. L'objectif principal pour elle c'était de montrer à ses élèves que tout est possible et qu'il faut croire en ses rêves comme Thomas Pesquet : "Je suis très émue. D'autant plus que nous sommes en REP (Réseau d'éducation prioritaire). Au début mes élèves ne croyaient pas que nous serions capables de mener à bien ce projet. Et si, nous l'avons fait. Tout est possible.''

Passée la déception, les élèves savourent, comme Luis, 8 ans : "C'était super ! Ça m'a fait bizarre, c'est la première fois que je vois Thomas Pesquet en vrai". Sonia Duriez, l'institutrice, a sauté sur l'occasion lorsqu'on lui a proposé cette rencontre. Cette année, ses élèves travaillent sur le thème de l'eau. En ce qui concerne leurs questions restées sans réponse : elle a la solution. Les enfants vont faire des recherches de leur côté. Objectif : une réponse par jour jusqu'à a la fin du mois d'avril.

La connexion avec Thomas Pesquet a duré près de 30 minutes. - Radio France
La connexion avec Thomas Pesquet a duré près de 30 minutes. © Radio France - Mathilde Choin