Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des élèves du lycée Champollion de Grenoble échappent aux rattrapages du bac, leurs notes ont finalement été rendues

-
Par , France Bleu Isère

Heureuse surprise ce lundi pour une poignée de candidats au baccalauréat du lycée Champollion à Grenoble. Ils sont finalement admis en première session. Ils n'ont plus besoin de passer les oraux de rattrapages ce mardi. Leurs notes définitives ont été rendues par les professeurs grévistes.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Sacha Da Lage

Grenoble, France

"C'est comme marquer un but dans le temps additionnel", s'enorgueillit Gabriel, 18 ans qui a appris ce lundi après-midi qu'il avait obtenu son baccalauréat Economique et Social. Comme près de 700 élèves de l'académie de Grenoble, il n'avait pas obtenu ses notes définitives vendredi dernier, certaines copies n'avaient pas été rendues par des correcteurs en lutte contre la réforme Blanquer. D'autres élèves ont eu la même surprise dans l'Académie sans que nous puissions détailler le nombre. 

Gabriel et son ami Thomas, tous les deux élèves en terminale ES n'en reviennent toujours pas, ce lundi après-midi, ils révisaient dans leur lycée leur épreuve orale de Philosophie pour la session de rattrapage du Bac, "et notre proviseur adjointe est entrée dans la classe, et nous a annoncés que finalement nous avions notre Bac"

Gabriel et Thomas faisaient partie des 2% de candidats de l'académie de Grenoble dont les notes définitives n'avaient pu être rendues vendredi à l'annonce des résultats, les correcteurs n'ayant pas rendu leurs copies. 

"J'hésite, mais je crois que je vais leur pardonner" - Gabriel a finalement obtenu son bac ES et évite le rattrapage

"C'est la libération ! Maintenant ce sont les vacances, analyse justement Gabriel, mais c'est vrai que je suis un peu dégoûté d'avoir travaillé et stressé pendant trois jours". Gabriel qui se veut quand même conciliant avec les enseignants grévistes "j'hésite, mais je crois que je vais leur pardonner"