Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation
Dossier : "Classe média", s'éduquer aux médias avec France Bleu

Des élèves du lycée Jacques-Amyot à Auxerre préparent une émission sur les médias

-
Par , France Bleu Auxerre

Depuis deux mois, 25 élèves de première fabriquent une émission sur les médias, l'information et les jeunes. Ce nouveau programme baptisé "Classe média" et porté par France Bleu, vise à sensibiliser les plus jeunes au métier de journaliste et à la notion d'information.

25 élèves de première du lycée Jacques Amyot participent au projet "classe média"
25 élèves de première du lycée Jacques Amyot participent au projet "classe média" © Radio France - Delphine Martin

Les 25 élèves de cette classe de première du lycée Jacques-Amyot ont vécu deux mois intenses. Ces jeunes de 16 ou 17 ans, qui ont choisi de se spécialiser en histoire, participent au nouveau programme "Classe Média" de France Bleu. Ils sont épaulés par une journaliste de France Bleu Auxerre et par leur professeur d'histoire, Fanny Vitry, qui s'est beaucoup investie dans ce projet. 

Les élèves ont notamment travaillé sur le sujet des "lanceurs d'alerte" - Radio France
Les élèves ont notamment travaillé sur le sujet des "lanceurs d'alerte" © Radio France - Delphine Martin

Les adolescents étudient justement la presse et les médias dans le cadre de leur programme. "Les élèves qui ont suivi la classe média ont choisi un enseignement de spécialité qui s'appelle "Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques" et dont un thème complet est consacré aux médias et à la façon dont on s'informe aujourd'hui", explique l'enseignante. "Travailler de manière approfondie sur ce thème en utilisant l'exemple de la radio, ça a été aussi une façon de leur faire prendre conscience de l'enjeu des médias dans une démocratie", poursuit Fanny Vitry.

"Les élèves retiennent mieux quand c'est eux qui font !" : Fanny Vitry, professeur d'histoire-géo

Une partie théorique et une mise en pratique

Pendant près de deux mois, toutes les semaines, Anaëlle, Marc, Agathe et leurs camarades ont donc alterné les exercices pratiques et les notions théoriques. Ils sont partis dans les couloirs du lycée pour faire des micro-trottoirs. Ils ont reçu et interviewé des acteurs de la presse. Ils ont aussi écrit des chroniques pour la radio et les ont enregistrées en studio.

En parallèle, ils ont étudié l'histoire de la presse et des médias, leur financement, leur indépendance. Ils ont évoqué les fake news, cherché à comprendre le phénomène des lanceurs d'alerte, ou encore analysé le rôle des nouveaux médias dans la propagation des rumeurs.

Les élèves ont interviewé des professionnels de la presse, comme Héloïse Lhérété, rédactrice en chef de Sciences Humaines. - Radio France
Les élèves ont interviewé des professionnels de la presse, comme Héloïse Lhérété, rédactrice en chef de Sciences Humaines. © Radio France - Delphine Martin

Dans le petit studio radio du lycée, Ema et Angèle répètent leur chronique. Elles sont satisfaites de cette expérience : "J'ai trouvé ça intéressant, surtout quand on passait devant le micro. Après, la partie écrite était un peu plus difficile et c'était un peu plus long"", explique l'une.

"On a joué aux journalistes" : les élèves du lycée Jacques Amyot d'Auxerre

"On aun peu joué au journaliste. J'ai aimé le fait d'être derrière le micro, de chercher de l'information aussi, même si ce n'est pas forcément la partie la plus fun de l'histoire. Mais essayer de parler, d'être clair dans ce qu'on dit, c'était intéressant", ajoute l'autre jeune fille.

Une manière de prendre confiance en soi

Même satisfaction chez la plupart de leurs camarades : "ça m'a appris un peu le métier. On a pu voir que les personnes avaient des avis différents et cela m'a permis d'en savoir un peu plus sur eux", explique Théo.

Cet atelier radio a aussi permis à certains élèves de se dépasser. Certains se sont carrément révélés. Leur professeur Fanny Vitry s'en réjouit : "C'est une façon de travailler en étant acteur et actif qui leur plait, qui les change du quotidien des cours. Et ils retiennent bien d'avantage lorsqu'ils font eux-même", poursuit l'enseignante. 

"Je vois que certains ont pris confiance dans leur capacité à participer, à apporter quelque chose au groupe. Tous les élèves ont tenté de faire de leur mieux. Même les plus timides, les plus introvertis ont participé, ont interrogé des lycéens dans la cour pour le micro-trottoir. Et pour leur pratique de l'oral c'est formateur, c'est certain", ajoute Fanny Vitry.

Le reportage de Delphine Martin

Vous pourrez juger du résultat très bientôt, puisque l'émission spéciale des lycéens de Jacques Amyot avec France Bleu Auxerre sera diffusée au mois de mars, dans le cadre de la semaine de la presse à l'école.

Les lycéens ont aussi reçu Ludovic Berger, le rédacteur en chef de l'Yonne Républicaine. - Radio France
Les lycéens ont aussi reçu Ludovic Berger, le rédacteur en chef de l'Yonne Républicaine. © Radio France - Delphine Martin

Une autre classe de l'Yonne participe au projet "Class Média" de France Bleu. Il s'agit des élèves de l'école élémentaire de Pont-Sur-Yonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu