Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des élèves en plus mais des postes en moins dans le second degré en septembre pour l'Académie de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Encore des postes en moins à l'Education Nationale pour la rentrée de septembre en Limousin. C'est ce qui ressort des dernières réunions de préparation sur la répartition des moyens dans l'Académie de Limoges. Avec des interprétations des chiffres très différentes entre syndicats et rectorat.

La rectrice de l'Académie de Limoges Carole Drucker-Godard a fait le point sur le carte scolaire avec la presse ce mardi
La rectrice de l'Académie de Limoges Carole Drucker-Godard a fait le point sur le carte scolaire avec la presse ce mardi © Radio France - Jérôme Ostermann

Les semaines à venir s'annoncent tendues au sein de l'Education Nationale alors que la carte scolaire prend forme pour la rentrée de septembre. En Limousin, dans le 1er degré, il y aura plus de 600 élèves en moins mais aucun poste n'est supprimé. Corrèze (-5) et Creuse (-3) vont quand même perdre un peu au profit de la Haute Vienne (+8). 

On ne rattrape pas la moyenne nationale d'encadrement 

Cela doit permettre un rééquilibrage entre les trois départements de l'ancien Limousin au niveau du taux d'encadrement selon le rectorat. Mais on reste bien loin de la moyenne nationale souligne Pascal Lavigerie, professeur des écoles à Limoges et membre du SNUipp FSU :"cela représente une baisse infime du nombre d'élèves en classe. On ne rattrape pas et on en est encore loin, la moyenne nationale d'encadrement."

Des suppressions de postes compensées par des heures supplémentaires

Dans le second degré, il y aura 400 élèves de plus mais 27 Equivalents Temps Plein  doivent être supprimés. Ils seront remplacés par des dotations en heures supplémentaires fait savoir le rectorat. "Ce n'est pas idéal. On préfèrerait avoir des "heures postes" mais au moins, le fait d'avoir une compensation intégrale nous permet de poursuivre nos priorités académiques en 2021" estime la rectrice de l'académie de Limoges Carole Drucker-Godard.

L'Education Nationale fait des économies 

Pas de quoi convaincre les syndicats. "Un nombre d'élèves en hausse. Des postes en moins. L'Education Nationale fait des économies. Il faut savoir que dans nos métiers, les heures supplémentaires sont payées moins que des heures dites "normales". C'est uniquement pour faire des économies" selon Cécile Dupuis, professeure de mathématique à Limoges et co-secrétaire du Snes-FSU en Haute-Vienne. 

Les syndicats Snes-FSU et SNUipp-FSU appellent à la grève mardi prochain
Les syndicats Snes-FSU et SNUipp-FSU appellent à la grève mardi prochain © Radio France - Jérôme Ostermann

Le syndicat a d'ailleurs lancé un appel à la grève nationale pour mardi prochain avec la CGT et Solidaires (14h30 devant le rectorat de Limoges). Au delà des problèmes de moyens, l'intersyndicale entend tirer la sonnette d'alarme concernant les épreuves anticipées du Bac pour l'instant maintenues à la mi-mars. Selon le SNES FSU, il faut absolument les décaler au mois de juin au regard de la situation sanitaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess