Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bac : des élèves soulagés après l'épreuve de philosophie à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

L'épreuve de philosophie est l'une des plus redoutées par les élèves de terminale au moment du baccalauréat. À la sortie de l'épreuve ce lundi 18 juin 2018, une majorité d'élèves affichaient des mines soulagées devant le lycée Mermoz à Montpellier. Il faut penser à la suite des épreuves.

Les épreuves ont lieu dans 188 centres d'examens héraultais comme le lycée Jean Jaurès de Saint-Clément-de-Rivière.
Les épreuves ont lieu dans 188 centres d'examens héraultais comme le lycée Jean Jaurès de Saint-Clément-de-Rivière. © Radio France - Marion Bargiacchi

La première épreuve du bac général c'était ce lundi 18 juin : la philosophie pour les baccalauréats généraux et technologiques, le français pour les baccalauréats professionnels, soit près de 30.000 candidats dans l'académie de Montpellier (Hérault). La plus jeune candidate chez nous a 15 ans, elle passe un bac littéraire. Le plus âgé a 61 ans, il passe le baccalauréat professionnel électrotechnique énergie équipements communicants (EEEC).  

Des élèves confiants après l'épreuve de philosophie

Ils sont quelques 4.000 candidats à suivre la voie scientifique et à passer un Bac S. Des candidats pour qui la philosophie n'est pas la matière la plus stressante. "Je vais continuer à réviser un peu pour le reste des épreuves. Pour moi le plus dur ça va être l'Histoire... j'ai bien révisé les matières scientifiques." explique Anaïs devant les portes du lycée Jean Mermoz à Montpellier. Il faut assurer pour les mathématiques, la physique et la biologie qui ont les coefficients les plus importants.

Soulagement après l'épreuve de philosophie devant le lycée Jean Mermoz de Montpellier.

Après le bac scientifique, c'est le bac économique et social (ES) qui est le plus prisé avec 2.500 candidats et enfin le bac technologique science et technologies du management et de la gestion (STMG).  

Les épreuves auront lieu dans 188 centres d'examens héraultais. Les 65.000 correcteurs vont avoir 200.000 copies à corriger : on leur souhaite du courage !  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu