Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des enfants azuréens en vacances grâce au Secours Populaire

-
Par , France Bleu Azur

La chaleur, la fin de l'année scolaire qui approche, ça commence à sentir bon les vacances. Sauf qu'un enfant sur trois ne partira pas en vacances cet été. La faute à un budget qui se resserre pour beaucoup de familles. Alors le Secours Populaire prend le relais. Notamment dans les Alpes-Maritimes.

Le Secours Populaire des Alpes-Maritimes présentait ce lundi son dispositif "Vacances d'été 2019" sur le bateau d'SOS Grand Bleu.
Le Secours Populaire des Alpes-Maritimes présentait ce lundi son dispositif "Vacances d'été 2019" sur le bateau d'SOS Grand Bleu. © Radio France - Maxime Bacquié

Alpes-Maritimes, France

L'été est là, ça y est ! L'année scolaire touche à sa fin et même la canicule est en avance cette année. Bref, ça sent les vacances pour beaucoup d'enfants, mais pas pour tous. Un enfant sur trois ne partira pas en vacances cet été parce que ses parents n'en ont pas les moyens. De plus en plus de familles font en effet une croix sur les vacances, une dépense qui n'est pas essentielle. En 2018, 41 % des français affirment avoir réduit ou même supprimé leur budget vacances selon une enquête Ipsos sur la pauvreté. 

C'est pour cette raison que le Secours Populaire se mobilise pour offrir quelques jours de vacances à des centaines d'enfants défavorisés dans les Alpes-Maritimes, avec le dispositif "Vacances d'été 2019" qui a permis à 732 personnes de partir l'été dernier dans le département. 

Un dispositif avec plusieurs formules, notamment des séjours familles. Les parents et les enfants partent ensemble avec un référent de l'association. Cela marche aussi l'hiver et Sabine, une maman niçoise, a pu profiter par exemple d'une semaine à la Colmiane avec son mari et ses deux pitchounes. "On a passé Noël tous ensemble là-bas, on a pu skier, c'était super. Pour nous c'est très compliqué d'offrir des vacances à nos enfants avec notre budget."

Il y aussi des colonies de vacances proposées par le Secours Populaire des Alpes-Maritimes. En Corse ou à Tende notamment cet été. 

Et puis des familles d'accueil également se portent volontaires pour recevoir pendant 15 jours un ou deux enfants. Une dizaine de familles participent chaque été dans les Alpes-Maritimes, avec à chaque fois des liens forts qui se créent, selon Jean Stellitano le secrétaire général du secours populaire dans notre département. "Notre rôle c'est de créer du lien. C'est 100 % de réussite chaque année. Des familles reprennent les enfants sans passer par nous."

Cette année, le Secours Populaire s'est même associé à SOS Grand Bleu pour l'opération Vacances d'été 2019. Depuis 30 ans, SOS Grand Bleu lutte pour la protection de la Méditerranée et va emmener en mer tout l'été des enfants pour les sensibiliser. 

On n'oublie pas non plus la JOA (Journée des Oubliés des Vacances) qui se déroule cet été le 24 août à Martigues pour toute la région : 450 enfants des Alpes-Maritimes seront là pour quelques heures d'évasion dans le parc de Figuerolles.

Pour partir en vacances avec le Secours Populaire, c'est en ce moment que ça se joue : sur le site internet de l'association ou dans un des 13 centres du département qui a aidé l'an dernier plus de 12.000 personnes dans les Alpes-Maritimes.