Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gironde : des enseignants mobilisés contre la nouvelle formule du bac, des reports dans deux lycées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

200 personnes ont manifesté devant le lycée Gustave Eiffel de Bordeaux ce lundi matin. Les épreuves ont tout de même pu se tenir. Contrairement au lycée Jaufré-Rudel à Blaye et au lycée François Mauriac à Bordeaux.

Mobilisation devant le lycée Gustave Eiffel de Bordeaux contre le bac nouvelle formule
Mobilisation devant le lycée Gustave Eiffel de Bordeaux contre le bac nouvelle formule © Radio France - Stéphanie Brossard

La saison du bac nouvelle formule s'ouvre dans la contestation à Bordeaux notamment. 200 personnes ont répondu ce lundi matin à l'appel du SNES-FSU devant le lycée Gustave Eiffel de Bordeaux. Le principal syndicat d'enseignants dans le secondaire dénonce un bac mal préparé et injuste. 

Les épreuves sont stressantes pour les élèves qui n'ont pas eu le temps de se préparer et c'est une charge de travail supplémentaire pour les enseignants — Catherine Dudès, secrétaire départementale SNES-FSU Gironde 

Catherine Dudès, secrétaire départementale SNES-FSU de Gironde

D'autres établissements sont également mobilisés contre ce nouveau bac. Au lycée Jaufré-Rudel de Blaye et à au lycée Mauriac à Bordeaux, les épreuves ont dû être reportées au moins de quelques heures. Dans les rassemblements, on retrouvait des enseignants mais aussi des cheminots. Au lycée Victor Louis de Talence, le proviseur avait préféré reporté les épreuves de manière préventive.

Je prendrai mes responsabilités vis à vis des enseignants qui entravent la tenue des épreuves. - Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'Académie de Bordeaux

"Je respecte le droit de grève et toute forme de protestation, explique Anne Bisagni-Faure, la rectrice de l'Académie de Bordeaux. Mais je différencie des attitudes inacceptables qui pénalisent les élèves, qui les prennent en otage. Je prendrai mes responsabilités vis à vis des enseignants qui entravent la tenue des épreuves. Mais la majorité des professeurs ont préparé leurs élèves et savent que cette réforme il est vrai exigeante prépare mieux leurs élèves pour les études supérieures. Je ne minimise pas la protestation mais je dis que dans la majorité des établissements, les épreuves de contrôle continu se sont bien déroulées".

Anne Bisagni-Faure, rectrice : "Je prendrai mes responsabilités"

Ailleurs dans l'Académie de Bordeaux, seules les épreuves prévues à Orthez ont été reportées. Au total, le contrôle continu débutait ce lundi dans 34 des 54 lycées aquitains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu