Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les enseignants du collège Rosa Parks à Amiens vont dormir dans l'établissement pour dénoncer la réduction de moyens

-
Par , France Bleu Picardie

Face à la baisse de moyens annoncée pour la rentrée de 2019 dans leur établissement, les enseignants du collège Rosa Parks d'Amiens ont décidé de passer la nuit de jeudi à vendredi sur place.

Stéphane Brendle, enseignant au collège Rosa Parks d'Amiens et membre du syndicat SNES FSU
Stéphane Brendle, enseignant au collège Rosa Parks d'Amiens et membre du syndicat SNES FSU © Radio France - Hajera Mohammad

Amiens, France

Ils ont choisi de mener une action considérable pour marquer le coup. Les enseignants du collège Rosa Parks dans le quartier Étouvie d'Amiens, vont dormir dans l'établissement dans la nuit de jeudi à vendredi pour dénoncer la baisse des moyens pour la rentrée de septembre 2019.

Menaces sur les postes et sur une classe

C'est la baisse des dotations horaires qui inquiète. Officiellement, le collège aura 23 heures en moins d'enseignement, "mais quand on regarde de près, c'est 43 heures en moins", affirme Stéphane Brendle, professeur d'histoire-géo et représentant du syndicat SNES-FSU. Une réduction qui pourrait entraîner à terme, des suppressions de postes, voire la fermeture d'une classe Segpa destinée aux élèves les plus en difficulté.

Une décision illogique

Les élèves seront les premiers pénalisés, insiste Stéphane Brendle. "Il y aura moins de cours de soutien, de dédoublements, de co-interventions en classe", alors que le collège Rosa Parks est classé en REP + (zone d'éducation prioritaire). Les enseignants appellent les parents d'élèves à les rejoindre jeudi dès 17h30 pour camper sur place. Pour le moment, aucun appel à la grève n'est lancé. 

La semaine dernière, le rectorat a confirmé la suppression de 95 postes d'enseignants dans le second degré , dans l'académie d'Amiens pour la rentrée 2019. Soixante autres seront convertis en heure supplémentaire.