Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Belfort : des livres scolaires sonores pour les élèves dyslexiques

La bibliothèque sonore de Belfort lance un nouvel outil pour les élèves dyslexiques. Elle propose d'enregistrer, à travers des livres sonores, les ouvrages qui sont demandés au programme des collèges.

Les livres seront enregistrés à la demande des élèves.
Les livres seront enregistrés à la demande des élèves. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Territoire de Belfort, France

La bibliothèque sonore de Belfort lance un nouvel outil pour les enfants dyslexiques. La bibliothèque sonore est une association formée par des bénévoles qui prêtent leur voix à travers des enregistrements pour aider les personnes handicapées qui ont des difficultés à lire un livre. Nouveauté 2019 :  l'association cherche à aider les enfants dyslexiques, c'est-à-dire ceux qui ont des troubles de la lecture. 

Ce projet a été mis en place depuis plus d'un an et aujourd'hui la bibliothèque souhaite le diffuser notamment par le biais des professionnels comme les orthophonistes

Faciliter la lecture des élèves dyslexiques

Cet outil a été mis en place pour faciliter la lecture des étudiants comme l'explique Michel Couqueberg est le président de la bibliothèque sonore de Belfort : "La difficulté pour ces enfants c’est le déchiffrage et toute l’énergie qu’ils mettent dans le déchiffrage du texte en lui-même, ils ne peuvent pas le mettre dans la compréhension du texte." explique-t-il.

Michelle est la mère de Robin en classe de 5e au collège Vauban à Belfort. Ils utilisent les livres sonores depuis plusieurs mois et pour eux c'est un réel soulagement : « C’est presque comme si on nous racontait une histoire. Maintenant on échange par le regard et la parole. C’est beaucoup moins pesant. Pour lui c’est une révélation extraordinaire le livre. C’est même devenu quelques chose de passionnant. » déclare cette maman. 

Faire connaître l'outil par les professionnels 

Aujourd'hui, 14 collèges de l'aire urbaine participent au projet et une soixantaine d'élèves utilisent les livres sonores. La bibliothèque voudrait étendre cet outil au-delà des collèges et souhaitent que les professionnels prennent le relais. Sylvie Rollin est en charge du projet à la bibliothèque sonore de Belfort. "Par le biais des orthophonistes, on essaye de faire connaître aux parents l'outil qu'on peut apporter. Les enfants peuvent s'inscrire dans le cadre de leur collège mais peuvent aussi tout à fait s'inscrire individuellement" affirme-t-elle.  

Actuellement, on trouve plus de 1300 livres de littérature scolaire sur le site de la bibliothèque sonore et plus de 550 livres de littérature jeunesse comme Harry Potter, "le plus demandé" confie Michel Couqueberg. La bibliothèque s'engage, par ailleurs, à enregistrer les livres scolaires qu'on ne trouverait pas sur le serveur en ligne.

Présentation d'un livre sonore par un donneur de voix