Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des lycéens de Châteauroux s'investissent pour l'égalité homme/femme

-
Par , France Bleu Berry

Cinq élèves du lycée Blaise Pascal de Châteauroux, motivés par l'infirmière scolaire de l'établissement, ont décidé de participer à un concours

Les élèves ont eux-même écrit le scénario du court-métrage
Les élèves ont eux-même écrit le scénario du court-métrage © Radio France - Gaëlle Fontenit

Ils sont cinq. Ils ont entre 16 et 17 ans, tous inscrits au lycée Blaise Pascal de Châteauroux, et ils ont décidé de participer à un concours national pour lutter contre les préjugés homme/femme. L'idée vient en fait de l'infirmière scolaire du lycée, Jessica Di Concetto : "C'est un projet que j'ai voulu à leur initiative. je voulais qu'ils expriment eux-mêmes ce qu'ils ressentaient quand on aborde ce thème de l'égalité garçon fille."

Elle a donc inscrit le groupe au concours Zéro préjugé organisé par le Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'infirmation (Clemi). 

"On a décidé de faire un court métrage qui s'appellera "Et si..." L'histoire, c'est un couple qui se couche et qui rêve que les rôles sont inversés. Lui adopte des attitudes de filles et elle des attitudes de garçon" raconte Audrey, l'une des lycéennes. 

Changer les regards

Le groupe s'est ainsi retrouvé régulièrement, en dehors des cours, pour d'abord évoquer les sujets que ce thème de l'égalité homme/femme leur inspiraient, puis pour décider de la forme que prendrait leur travail. 

"Je n'avais pas vraiment de préjugé, mais c'était vraiment intéressant de travailler ensemble et c'était l'occasion de dénoncer un peu tous les stéréotypes" raconte Alexis, qui joue le rôle du mari dans le court métrage. Son épouse à l'écran, Audrey, confirme : " ca change un peu notre vision, nos regards sur la société". 

Jessica confirme : "Le groupe était très ouvert, très égalitaire. Ce travail va aussi permettre de transmettre leur regard à leurs pairs. Ils ont une grande maturité."

Le groupe a jusqu'au 9 avril pour rendre sa copie. Les finalistes seront conviés à Paris pour présenter leur travail. Le court métrage sera, quoi qu'il arrive, diffusé sur le site internet du lycée Blaise Pascal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess