Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des lycéens toujours mobilisés en Provence

mardi 11 décembre 2018 à 10:25 Par Camille Payan, France Bleu Provence

Les lycéens sont toujours mobilisés pour protester contre la réforme du bac et la plateforme Parcours Sup, à Marseille les lycéens ont prévu de manifester ce mardi matin. Après les violences de ces derniers jours, le recteur de l'académie appelle au calme.

Manifestations des lycéens, Lycée Pro Marie Curie à Marseille le 3 décembre dernier.
Manifestations des lycéens, Lycée Pro Marie Curie à Marseille le 3 décembre dernier. © Maxppp - maxppp

Marseille, France

Les lycéens ont appelé à un mardi noir pour protester contre la réforme du bac et la plateforme Parcours Sup. Mobilisés depuis plus d'une semaine, ils estiment qu'ils ne sont pas entendus et veulent continuer leur mouvement. Ce lundi, le recteur de l'académie Aix-Marseille, Bernard Beignier a reçu une délégation de lycéens mais cela n'a pas suffi à calmer leur colère. Au total dans l'académie d'Aix-Marseille une vingtaine d'établissements sont touchés par le mouvement.

La violence est inacceptable - Bernard Beignier

Sur France Bleu Provence ce lundi matin, le recteur lance un nouvel appel au calme. Ces derniers jours des violences ont éclaté dans les rues de Marseille et devant certains établissements : poubelles incendies, mobilier urbain dégradé... Des élèves ont aussi été blessés dont une jeune fille brûlée sérieusement. Bernard Beigner, demande aux proviseurs d'accueillir les lycéens pour débattre avec eux et leur apporter des réponses. 

Ils peuvent s'exprimer dans les lycées, mais il ne faut pas se laisser emporter par la violence.

Une manifestation est prévue ce mardi matin à Marseille, près 170 établissements sont touchés par le mouvement dans toute la France.