Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des médiateurs scolaires pour lutter contre la violence dans les collèges des Alpes-Maritimes

-
Par , France Bleu Azur

Depuis 2014, des médiateurs scolaires sont présents devant certains collèges de Alpes-Maritimes. Leur rôle est de lutter contre les violences entre les collégiens et contre le harcèlement scolaire.

Les médiateurs scolaires sont présents devant les collèges des Alpes-Maritimes pour calmer les violences et le harcèlement
Les médiateurs scolaires sont présents devant les collèges des Alpes-Maritimes pour calmer les violences et le harcèlement © Radio France - Julie Munch

Nice, France

Des insultes, des coups, du racket... Depuis 2014, les médiateurs scolaires ont vu de tout devant les collèges de Alpes-Maritimes. Ils sont régulièrement présents devant les 29 collèges de Nice et dans 63 collèges du reste du département. Ces jeunes détenteurs d'un diplôme de médiation ont pour mission d'établir un lien de confiance avec les adolescents pour repérer les situations de conflits, désamorcer les bagarres avant qu'elles n'aient lieu, et aussi détecter le harcèlement scolaire.  Ils appartiennent à l'association La Semeuse, financée à hauteur de 2,6 millions d'euros par le Département. 

"Un jour, après le cours de sport, j'étais dans les vestiaires, et un autre élève a insulté ma mère, sans raison. Si je garde ça pour moi, ça reste coincé et du coup, je suis triste toute la journée alors que si j'en parle, je passe une bonne journée", témoigne Yassine. Ce jeune élève de 5e dans un collège niçois a régulièrement besoin de vider son sac auprès d'un médiateur.

Détecter le harcèlement sur internet

Toutefois, il arrive de plus en plus souvent que les cas de harcèlement les plus graves se passent après les cours, sur internet. "C'est sur les réseaux sociaux que c'est le plus compliqué. C'est précisément là qu'il est important de créer un lien avec eux pour qu'ils se confient à nous", explique Sofiène Bouchikhi, médiateur scolaire. 

"Ça peut avoir des conséquences assez graves comme des suicides ou des jeunes qui se mutilent", ajoute-t-il. Dans ces cas-là, les médiateurs font le lien avec l'équipe éducative, ou la police si besoin. 

Choix de la station

France Bleu