Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des parents mobilisés pour une ouverture de classe à Garons

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Parents, élus et enseignants réclament la création d'une treizième classe dans une école primaire de Garons (Gard). Ils dénoncent le risque de classes surchargées.

"Nos enfants ne sont pas des sardines". Parents, élus et enseignants réclament la création d'un treizième classe dans une école primaire de Garons (Gard).
"Nos enfants ne sont pas des sardines". Parents, élus et enseignants réclament la création d'un treizième classe dans une école primaire de Garons (Gard). - Sophie Gely

"Nos enfants ne sont pas des sardines", peut on lire sur l'une des banderoles accrochées devant l'entrée de l'établissement depuis ce lundi. À Garons, aux portes de Nîmes, parents et enseignants se mobilisent pour uneouverture de classe dans l'école publique élémentaire Jean-Monnet et Saint-Exupéry. Ils alertent la DSDEN sur la hausse régulière des effectifs qui ont "pour conséquence des classes de plus en plus chargées". En perspective à la rentrée prochaine, 338 élèves au minimum pour 12 classes. Selon les parents, "cela signifie deux classes de CP qui accueilleront trente enfants ,et une autre CP-CE1 à 27 enfants". 

"Avec une moyenne de 28,16 élèves par classe aujourd’hui, alors que le seuil pour une ouverture est fixé à 28 élèves, nous alertons le DASEN du Gard. Nous demandons une ouverture de classe et que tous les moyens nécessaires soient mis en place pour garantir une scolarité normale à nos enfants." Collectif de parents d'élèves, enseignants et élus

Une pétition en ligne est lancée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess