Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des profs du 93 en grève occupent la légion d'honneur à Saint-Denis

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une action coup de poing ce matin à Saint-Denis. Environ 80 professeurs ont occupé brièvement la prestigieuse maison d'éducation de la Légion d'honneur pour dénoncer le manque de moyens dans les collèges et lycées du 93.

Environ 80 profs de toute la Seine-Saint-Denis ont occupé brièvement la prestigieuse maison d'éducation de la Légion d'honneur
Environ 80 profs de toute la Seine-Saint-Denis ont occupé brièvement la prestigieuse maison d'éducation de la Légion d'honneur © Radio France - Rémi Brancato

Saint-Denis, France

Environ 80 enseignants ont manifesté ce matin brièvement dans la cour de la maison d'éducation de la Légion d'honneur, à Saint-Denis. A l'appel de Sud Education 93 et de la CNT, ces professeurs du secondaire sont venus dénoncer le manque de moyens humains, la surpopulation dans leurs établissements de Seine-Saint-Denis. Ils s'estiment moins bien traités que dans les autres départements alors que beaucoup d'établissements sont classées en réseau d'éducation prioritaire. 

La maison de la Légion d'honneur "symbole des inégalités"

Ils se sont donc donnés rendez-vous tôt ce lundi matin, peu avant 8 heures pour converger, et forcer la porte de la prestigieuse institution. La maison d'éducation de la Légion d'honneur de Saint-Denis accueille 500 lycéennes, pupille de la Nation ou enfants des membres de l'ordre de la Légion, dans un cadre exceptionnel : un bâtiment historique où les moyens éducatifs sont importants. "Si on pouvait avoir ces conditions d'accueil pour tout le monde ce serait très très beau" dit Boris Tavernier, professeur remplaçant à Bagnolet.

ECOUTEZ - Le reportage de Rémi Brancato

"Le lycée de la légion d'honneur est un des symboles des inégalités, c'est pour ça qu'on l'occupe" explique une enseignante. Une autre raconte un quotidien difficile dans son lycée sur-occupe, à Villepinte : "on a gagné 300 élèves et on n'a pas gagné un seul surveillant, voire même on en perd!"

Dans la cour, mégaphone en main, les profs dénoncent l'inégalité de traitement défavorable aux établissements de Seine-Saint-Denis. "Dans tous les quartiers, dans toutes les régions, un même droit à l'éducation" scandent les manifestants. Selon eux, deux fois plus d'élèves du 93 que la moyenne nationale sortent du système scolaire sans diplômes, beaucoup d'établissements sont sur-occupés et l'Etat dépense "1,5 fois plus d'argent pour un élève parisien que pour un élève de Seine-Saint-Denis".  

Les manifestants réunis devant la Légion d'honneur - Radio France
Les manifestants réunis devant la Légion d'honneur © Radio France - Rémi Brancato

Un appel à la grève toute la semaine

Au bout d'une heure, alors que cinq voitures de police se sont postées devant l'entrée de l'établissement, les manifestants décident de partir et de se diriger vers la bourse du travail de Saint-Denis. La CNT et Sud Education 93 appellent les enseignants du secondaire à faire grève toute la semaine en Seine-Saint-Denis.

Choix de la station

France Bleu