Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des profs de Montpellier refusent de transmettre les notes du Bac

-
Par , France Bleu Hérault

Pour inciter le ministre de l'Éducation nationale à entendre leur opposition à ses réformes, un collectif de professeurs de Montpellier et alentours va retarder l'envoi des notes du bac. Leur action pourrait décaler la publication des résultats de certains élèves.

Les enseignants, très mobilisés contre les réformes du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer vont retenir les notes du bac
Les enseignants, très mobilisés contre les réformes du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer vont retenir les notes du bac - Collectif Inter-lycées de Montpellier et environs

Montpellier, France

Depuis des mois, ils protestent, à coups de grèves et de manifestations, mais ils n'ont pas la sensation d'être entendus, ni même écoutés. Alors à l'approche des résultats du bac, un collectif de professeurs de Montpellier et des villes voisines passe à la vitesse supérieure

Ils vont retarder l'envoi aux jurys des notes des copies du bac qu'ils ont corrigés. "On doit mettre en ligne les notes à partir du lundi 1er juillet, on ne vas pas le faire, détaille Françoise, une enseignante très mobilisée. Pour l'envoi on va s'adapter à la réponse qu'on va avoir, ça va vraiment dépendre de ça. Ce qu'on demande c'est une écoute, qu'une délégation soit reçue". 

Pour ces enseignants, c'est l'action de la dernière chance, même s'ils regrettent de devoir imposer de l'attente aux élèves. "'Ils finiront pas avoir leur résultats, ça va effectivement engendrer du stress, mais les résultats vont finir par paraître. C'est un retard de quelques jours. Nous on défend plusieurs générations face à ces réformes."

Les résultats doivent normalement être rendus publiques pour tous les bacheliers de France vendredi 5 juillet à partir de 8h30.