Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Deux instituteurs lancent une école innovante à Candillargues

dimanche 14 mai 2017 à 17:45 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

Laure et Cédric, deux instituteurs ont décidé d'ouvrir une école pas comme les autres en septembre à Candillargues (Hérault) : une seule classe dite "expérimentale" pour accueillir 30 élèves de six à douze ans. L'idée est de changer les méthodes d’enseignement par rapport à l'école publique.

L'école ouvrira ses portes en septembre pour la rentrée scolaire
L'école ouvrira ses portes en septembre pour la rentrée scolaire © Maxppp - Jean-Marc Loos

Candillargues, France

Deux instituteurs héraultais, Laure et Cédric, ont décidé de se mettre en disponibilité de l'Éducation nationale pour monter un projet d'école innovante à travers leur association "Terre et Crayon".

La structure privée ouvrira en septembre et prendra place dans une maison totalement réaménagée à Candillargues à l'est de Montpellier.

L'idée est simple : deux instituteurs pour 30 élèves de 6 à 12 ans. Une classe unique sur la base d'une mixité sociale avec des élèves en situation de handicap. Les enfants travailleront tous ensemble par petit groupe.

Plus de souplesse dans l'enseignement

L'école veut changer les méthodes d’enseignement par rapport au public. Les instituteurs se baseront sur les programmes de l'Education Nationale à quelques détails près : "pas de grands cours magistraux, les enseignements se baseront sur des travaux de projets" explique Cédric, l'un des instituteurs de l'école.

"Pas de grands cours magistraux"

Cédric, l'un des instituteurs à l'origine du projet

Déjà 14 inscriptions

À peine installée dans la commune, l'école a déjà des élèves inscrits pour la rentrée de septembre : 14 enfants pour le moment. Le projet a déjà séduit Malou. Sa petite fille de 6 ans y fera sa rentrée en septembre : "Elle a besoin de toucher, de bouger et dans une classe de CP classique avec 27 élèves c'est juste pas possible."