Éducation

Deux lycéennes de Durzy à Villemandeur remportent le concours régional de plaidoiries

Par Anne Oger, France Bleu Orléans jeudi 1 décembre 2016 à 10:20

Laurine Ghulam et Emilie Briquet (au premier rang) remportent la finale régionale
Laurine Ghulam et Emilie Briquet (au premier rang) remportent la finale régionale © Radio France - Anne Oger

10 lycéens de la région Centre Val de Loire ont participé à ce concours lancé par le Memorial de Caen. Ils doivent défendre un sujet sur le thème des Droits de l'Homme. Deux élèves du lycée Durzy à Villemandeur remportent la finale régionale, elles ont défendu la cause des femmes pakistanaises

Ils ont huit minutes pour convaincre. Leur sujet, ils le choisissent eux-mêmes, à condition qu'il soit lié à la défense des Droits de l'Homme. Ce concours, lancé il y a 20 ans par le Memorial de Caen, dédié à l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, invite tous les jeunes lycéens à défendre leurs convictions. La finale régionale avait lieu au Musée Memorial des Enfants du Vel d'Hiv, et était présidé par Hélène Mouchard-Zay, la présidente du Cercil, le Centre d'Etudes et de Recherches sur les Camps d'Internement du Loiret.

Une plaidoirie sur la femme pakistanaise victime de crimes d'honneur

Les deux gagnantes de l'édition 2016 sont Laurine Ghulam et Emilie Briquet, élèves en Terminale ES au lycée Durzy de Villemandeur. Le thème de leur plaidoirie : "La femme pakistanaise, une femme d'honneur contre une société du déshonneur". Un sujet qui leur tenait particulièrement à coeur, Laurine, d'origine pakistanaise, souhaitait alerter l'opinion sur le sort de ces femmes, assassinées par leur mari pour des raisons "souvent futiles" dit-elle. "Je ne pense pas que cette simple plaidoirie changera les choses, mais au fur et à mesure, si chacun s'en empare, cela peut évoluer. Et nous sommes fières d'avoir gagné avec ce sujet, c'est déjà un pas" confie Laurine. Les deux lycéennes ont livré une plaidoirie sincère, solidaire et très engagée. Laurine et Emilie iront donc défendre ce sujet une nouvelle fois, le 29 janvier 2017, au Memorial de Caen, aux côtés des autres finalistes régionaux. Le gagnant de cette finale nationale se verra offrir un voyage à New York, avec notamment une visite des Nations Unies, au programme.

Ces enfants qu'on réduit en poussière, l'injustice et la violence subies par les homosexuels marocains

La deuxième place du concours revient aussi à un lycéen de Durzy : Emmanuel Roux, qui lui a consacré sa plaidoirie au sort des enfants qui travaillent dans les mines de cobalt en République Démocratique du Congo, "ces enfants qu'on réduit en poussière", c'était le titre. Un argumentaire convaincant, élaboré, enflammé, qui a séduit également le jury.

Troisième de ce concours régional, Romane Lesage, lycéenne à Chateauroux, a livré elle une plaidoirie pour dénoncer "l'injustice et la violence subies par les homosexuels marocains". Un sujet rarement abordé, qu'elle a défendu avec courage et conviction.

Partager sur :