Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Deux repas végétariens par semaine dans les cantines : Lille est la première ville à recevoir l'écharpe "cantine verte"

-
Par , France Bleu Nord

La ville de Lille a reçu l'écharpe "cantine verte" de l'organisation Greenpeace. C'est la première commune à être ainsi distinguée. Depuis 2014, les repas végétariens ont fait leur entrée dans les cantines scolaires, une fois par semaine. Il y a désormais deux repas végétariens hebdomadaires.

Deux jours sur quatre, le menu est végétarien pour les 8000 enfants qui mangent à la cantine. Ici, à l'école Bara-Cabanis, à Lille-Fives.
Deux jours sur quatre, le menu est végétarien pour les 8000 enfants qui mangent à la cantine. Ici, à l'école Bara-Cabanis, à Lille-Fives. © Radio France - Cécile Bidault

Lille, France

Le 1er novembre 2019, toutes les communes de France devront proposer au moins un repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires. A Lille, la ville est en avance sur cette obligation : depuis 2014, il n'y avait ni viande ni poisson au menu une fois par semaine, et depuis juin 2018, c'est deux fois. 8000 petits Lillois sont concernés.

C'est pour cela que la maire socialiste de Lille, Martine Aubry, a reçu, le jour de la rentrée 2019, l'écharpe "cantine verte" des mains de l'association écologiste Greenpeace. C'est la première ville en France à être ainsi distinguée. La démarche concerne à la fois la santé (lutte contre le surpoids et l'obésité) et l'environnement (l'élevage représente 14% des émissions mondiales de gaz à effet de serre). 

Risotto petits pois/champignons

Nous sommes allés manger avec les enfants, à la cantine de l'école Bara-Cabanis, dans le quartier de Fives. Ce jour-là, c'était risotto petits-pois/champignons au menu, avec des tomates en entrée, et du raisin en dessert. Certaines assiettes sont vidées en quelques minutes, d'autres restent à moitié pleines. Les avis fusent à cette table d'élèves de CM2 : "je m'attendais à plus crémeux, mais c'est quand même très bon", "ce n'est pas le plus fameux des repas végétariens", "j'aime bien les petits pois, mais pas les champignons".

ECOUTEZ : avec les enfants de l'école Bara-Cabanis, autour d'un repas végétarien

"Avant, j'abusais un peu de la viande, maintenant je me suis limitée" - Victoire, en CM2

L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (ANSES) considère que les enfants mangent entre deux et quatre fois trop de protéines animales dans les cantines. Victoire, Madeleine et Camille ont leur avis sur la question : "avant, j'abusais un peu de la viande, maintenant je me suis limitée. Quand on en mange trop, ce n'est pas bon pour le corps. Il faut réduire notre consommation pour les animaux, parce qu'il va y en avoir de moins en moins".

La ville implique les petits Lillois dans ce mouvement : deux fois par mois, ils élaborent eux mêmes le menu, avec l'aide de nutritionnistes. Martine Aubry, maire de Lille, estime que "le problème de l'écologie et de l'école, c'est majeur. Il faut commencer tôt, pour que les enfants prennent conscience. C'est majeur aussi pour leur santé, donc pour nous c'est une priorité". L'élue socialiste souligne que cela va "au-delà" des menus végétariens, avec la suppression du plastique dans les cantines, la végétalisation des écoles, et la mise en place de potagers.

ECOUTEZ : reportage à la cantine de l'école Bara-Cabanis de Lille

Choix de la station

France Bleu