Éducation

Deux-Sèvres : à Coulonges-sur-l'Autize, les collégiens retrouvent leur établissement

Par Thomas Benech, France Bleu Poitou lundi 17 octobre 2016 à 16:41

Les élèves dans la cour du collège Henri Martineau ce matin.
Les élèves dans la cour du collège Henri Martineau ce matin. © Radio France - Thomas Bénech

Une semaine que le collège Henri Martineau était fermé après un incendie criminel, aujourd'hui (lundi), il vient de retrouver ses 425 élèves, heureux de retrouver leurs classes.

Peu avant 8h, les élèves du collège de Coulonges-sur-l'Autize retrouvent le chemin de leur établissement, une semaine après l'incendie qui a ravagé 4 classes et une salle informatique. La partie endommagée a aujourd'hui été bâchée pour éviter un éventuel traumatisme chez certains élèves. Ce matin, les collégiens, sont amenés par leurs parents, d'autres arrivent en car. Tous sont heureux de revenir en classe. C'est le cas de Mathis, élève en 4ème, joie partagée par Sacha, lui aussi en 4ème : "nos copains nous manquaient, même si on a les vu un petit peu. Certains on ne les a pas vu depuis les faits" précise le jeune garçon. A côté, sa soeur jumelle Louna exprime aussi son bonheur de retrouver son établissement : "ça me fait plaisir, parce que ça faisait longtemps. En voyant ce qui s'est passé ça m'a rendue triste. Du coup, j'avais hâte de revenir. Quand on m'a dit jeudi que je ne pouvais pas revenir, j'étais un peu déçue" confie Louna. Depuis l'incendie, des travaux ont été lancés tout comme des opérations de nettoyage. Tout devait s'achever mercredi soir mais le nettoyage a été plus long que prévu ce qui explique le retour des élèves seulement ce lundi.

Ce matin, certains élèves sont emmenés par leurs parents, d'autres arrivent par autocar. - Radio France
Ce matin, certains élèves sont emmenés par leurs parents, d'autres arrivent par autocar. © Radio France - Thomas Bénech

Pour accompagner au mieux les jeunes, un temps d'échange a été organisé ce matin dans les classes. En plus, une cellule d'écoute a été mise en place, explique le directeur académique des Deux-Sèvres, Franck Picaud. Constituée de 3/4 personnes "au cas où certains élèves auraient besoin de s'exprimer". "Il ne s'agit de pousser les jeunes à prendre la parole, mais s'il y a des besoins, il y a des professionnels pour écouter les enfants". Cette cellule activée sera ajustée en fonction des demandes qui remonteront. En attendant, les élèves ont repris normalement les cours.

Les élèves du collège Henri Martineau, heureux de retrouver leur établissement.

En coulisse, on s'est activé depuis ces derniers jours pour permettre le meilleur accueil des jeunes possibles. Benjamin, agent de maintenance au sein du collège depuis un an et demi explique avoir "réaménagé deux anciennes salles qui servaient de stockage pour les transformer en classe". "J'y ai mis des tables, des chaises, le chauffage, le réseau informatique, des tableaux au mur". En plus de tout cela, d'autres travaux doivent avoir lieu dans les prochaines semaines et prochains mois précisent Rose-Marie Nieto. La conseillère départementale en charge de l'éducation était présente ce matin à Coulonges-sur-l'Autize. "L'architecte qui a travaillé sur le chantier de réhabilitation et d'agrandissement du collège va revenir, établir un cahier des charges. On va passer en procédure d'urgence, ce qui fait que l'on ne sera pas obligé de respecter les délais en vigueur dans les procédures d'appels d'offres" poursuit l'élue. Reste aussi à établir un devis et le coût total des travaux à effectuer. Le département affirme son envie d'aller au plus vite pour que la vie reprenne normalement au collège Henri Martineau.

Partager sur :