Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Devenir plombier-rugbyman ou maçon-rugbyman, c'est possible au CFA de Livron-sur-Drôme

mardi 10 novembre 2015 à 5:55 Par Jérémy Marillier, France Bleu Drôme Ardèche

Le Centre de Formation d'Apprentis Batipôle de Livron-sur-Drôme propose un cursus mêlant le BTP... au rugby ! Une vingtaine de jeunes en bénéficie avec un taux de réussite frôlant les 100%. Ce cursus, jusque là expérimental, vient d'être validé par la région Rhône-Alpes et la Fédération de rugby.

Le Centre de Formation d'Apprentis de Livron-sur-Drôme
Le Centre de Formation d'Apprentis de Livron-sur-Drôme © Radio France

"Et pourquoi pas ? Pourquoi pas mettre sur pied une formation mêlant le BTP au rugby sur une terre où le ballon ovale est roi ?" Voila ce que ce sont dit, il y a deux ans, les instigateurs de ce cursus pour le moins original au CFA Batipôle de Livron-sur-Drôme. Une expérimentation lancée au niveau national et mise en place à Livron et également à Blanquefort, dans la banlieue de Bordeaux. Elle a été validée, ce lundi, à Livron avec la signature d'une convention entre le CFA, la région Rhône-Alpes et la Fédération Française de Rugby.

L'idée est simple : proposer à de jeunes joueurs de suivre une formation en alternance dans le BTP tout en y mêlant des entraînements de rugby. Une vingtaine de jeunes ont été sélectionnés, âgés de 16 à 25 ans et évoluant dans les meilleurs clubs de Drôme-Ardèche (Aubenas, ROC, Privas, Romans, Montélimar...). A Livron, plusieurs formations sont proposées (maçon, plombier, chauffagiste...) avec un emploi du temps individualisé, ce qui permet aux apprentis de s'entraîner au rugby une dizaine d'heures par semaine au sein du CFA (salle de musculation, gymnase, terrain de rugby) et de continuer d'évoluer dans leur club.

Avec cette formation, on peut toujours suivre les cours habituels et continuer de pratiquer le sport qu'on aime. On apprend plus facilement car nous sommes moins nombreux dans les classes. Nous ne sommes pas trente, mais à peine une dizaine. Ceux qui ont des difficultés peuvent aussi suivre plus facilement et réussir.

Vincent, 18 ans, apprenti dans le domaine thermique et talonneur de Privas, en Fédérale 3

Vincent, apprenti à Livron et rugbyman à Privas - Radio France
Vincent, apprenti à Livron et rugbyman à Privas © Radio France

Lors de la première année, 100% de nos apprentis ont trouvé un emploi, 95% lors de la deuxième année. On a choisi le rugby pour essayer d'aller vers d'autres façons d'aborder l'apprentissage dans le Bâtiment et les Travaux Publics. On essaie d'évoluer vers ce qui devrait être la tendance des années futures: la personnalisation des parcours pour de meilleurs résultats.

Bruno Dupuis, directeur du CFA Batipôle

L'un des ateliers du CFA de Livron - Radio France
L'un des ateliers du CFA de Livron © Radio France
Les élus visitent un autre atelier du CFA de Livron - Radio France
Les élus visitent un autre atelier du CFA de Livron © Radio France
La salle de musculation du CFA de Livron - Radio France
La salle de musculation du CFA de Livron © Radio France

Former des professionnels du BTP avant tout

L'objectif de cette formation n'est pas de créer de futurs joueurs du XV de France mais avant tout de permettre à des hommes de s'insérer dans le monde professionnel, un emploi en poche à leur sortie du CFA. Cela fonctionne, puisque plus de 95% des apprentis ont trouvé du travail dans le secteur du BTP.

A leur âge, ces jeunes apprentis, s'ils avaient dû jouer au rugby dans des clubs professionnels, ils auraient déjà été repérés. Pour eux, avoir un métier entre les mains, pouvoir se retourner dans la vie et ne pas se retrouver à la rue, c'est important. Cette formation, c'est une sécurité.

Jean-Luc Averous, co-président du ROC

Alors que le nombre d'apprentis est en diminution, la formation BTP-rugby connaît un grand succès. Les responsables de la formation ne s'en cachent pas : proposer du rugby permet d'accroître l'attractivité de leur cursus. Les meilleurs clubs de Drôme-Ardèche ne s'en plaignent pas puisque leurs jeunes joueurs ne sont plus obligés de quitter la région pour poursuivre leurs études. Depuis cette année, le CFA de Bourgoin-Jallieu (Isère) propose lui aussi une formation BTP-rugby.