Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Digosville mobilisée pour l'ouverture d'une sixième classe dans son école primaire

jeudi 30 août 2018 à 18:35 Par Mayeule de Charon, France Bleu Cotentin

A quelques jours de la rentrée, les parents d'élèves de l'école de Digosville sont inquiets. Ils réclament l'ouverture d'une sixième classe, deux classes à double niveau sont surchargées. La mairie a déjà aménagé une salle.

Les habitants de Digosville sont mobilisés pour l'ouverture d'une sixième classe.
Les habitants de Digosville sont mobilisés pour l'ouverture d'une sixième classe. © Radio France - Mayeule de Charon

Digosville, France

La rentrée s'annonce compliquée à l'école primaire de Digosville. Deux classes à double niveau sont surchargées, celles des moyennes et grandes sections avec 33 élèves, le double niveau CP / CE1 compte, lui, 30 élèves. Les parents d'élèves et la mairie demandent à l'inspection d’académie l'ouverture d'une sixième classe pour cette école de 131 élèves. 

Pour Julie Lavagnini, représentante des parents d'élèves, difficile d'imaginer une année scolaire dans ces conditions : " Déjà en posant juste le mobilier dans la classe, on s'aperçoit qu'on a du mal à circuler entre les tables." Pour cette mère de deux enfants, les instituteurs auront du mal  à apporter la même attention à chaque élève, "quand un enfant apprend spontanément, il n' y a pas de soucis mais certains ont besoin de plus d'attention et puis il n' y a pas assez d'espace pour qu'ils puissent circuler. Cela augmente le stress, le bruit et la fatigue pour tout le monde." 

Une augmentation des inscriptions anticipée 

Une sixième salle a déjà été aménagée, il ne manque que l'instituteur. Le maire de la commune, Serge Martin, a écrit à l'Inspection d'académie dès le mois d'avril pour prévenir de l'augmentation du nombre d'élèves. L'ouverture sera pérenne assure le maire, d'autant plus que le nombre des habitants de la commune doit encore augmenter d'ici 2020, " il y a une modification du PLU qui est est lancée et qui devrait aboutir dans très peu de temps, une extension de 26 maisons dans le bourg. Deux petits lotissements très proches du bourg doivent aussi être construits. "

Une sixième salle a déjà été aménagée pour un budget de 40 000 euros.  - Radio France
Une sixième salle a déjà été aménagée pour un budget de 40 000 euros. © Radio France - Mayeule de Charon

Une manifestation est prévue lundi matin devant l'école à 8 h 15. Le maire de Digosville se rendra mardi à Saint-Lô à l'Inspection d'académie pour plaider la cause de sa commune.