Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Dijon : une crêche remplace les traditionnelles fêtes des mères et des pères par la "fête des familles"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Et si on remplaçait la fête des mères et la fête des pères par une unique fête pour les parents? C'est l'idée qu'a eu la crèche Voltaire à Dijon. Pour la deuxième année consécutive, elle organise la "fête des familles" pour mettre tous les enfants sur un pied d'égalité.

Faut-il instaurer une unique fête des familles?
Faut-il instaurer une unique fête des familles? © Maxppp - Anne-Sophie Bost

Tous les enfants n'ont pas un papa et une maman. Au moment de confectionner les cadeaux pour la fête des mères et la fête des pères, certains peuvent se sentir exclus. Pour éviter ce malaise, la crèche Voltaire à Dijon a décidé d'instaurer une unique fête : la fête des familles.

Plus de cadeaux mais un moment de partage

"Quand on impose un cadeau pour la fête des pères et qu'un enfant a, par exemple, perdu son papa  dans un accident de voiture, c'est difficile. Il se demande, à qui il va l'offrir.  Alors qu'avec la fête des famille, chaque enfant est mis au même niveau et vraiment inclus dans la fête", explique  Sophier Alfier, éducatrice à la crèche Voltaire et initiatrice du projet.

"Il faut faire comprendre aux enfants qu'il existe plein de sortes de familles et que l'important c'est d'être ensemble", Sophie Alfier, initiatrice de la "fête des familles" à la crèche Voltaire.

A la crèche Voltaire de Dijon, les enfants ne fabriquent plus de cadeaux pour chacun de leurs parents. Au lieu de cela, les parents sont conviés à venir participer à une journée d'activités. Les mamans, les papas ou d'autres membres de la famille peuvent venir pour ce moment de partage. La date est choisie pour tomber entre la fête des mères et la fête des pères. Le concept a déjà séduit de nombreuses familles.

"Sur le coup on est un peu frustré de ne pas avoir son cadeau habituel mais c'est quand même sympa et certainement plus homogène pour tous les enfants", raconte une maman. "Nous, on souhaite la fête des mères et la fête des pères à nos parents parce que l'on a l'habitude  mais la modernité ce serait plus de partager un moment entre enfants et parents, quelques soient les parents", commente un papa.

  Une fête adaptée au monde moderne

L'initiative a le soutien de la ville de Dijon. Lê Chinh Avena, adjointe au maire pour la petite enfance trouve que la fête des familles correspond mieux aux formes familiales actuelles.

"La société évolue avec des familles recomposées, monoparentales ou homoparentales. Les professionnels de la petite enfance s'adaptent à ces images là et chaque enfant peut trouver sa place", Lê Chinh Avena, adjointe au maire pour la petite enfance

À noter qu'à Dijon, environ 10% des enfants inscrits en crèches grandissent dans des familles monoparentales.

Choix de la station

France Bleu