Éducation

Dordogne : des lycéens furieux des nouvelles mesures de sécurité dans leur établissement

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord vendredi 16 septembre 2016 à 6:00

Le lycée Giraut de Borneil d'Excideuil
Le lycée Giraut de Borneil d'Excideuil © Radio France - Antoine Balandra

Des élèves du lycée Giraut de Borneil à Excideuil en Périgord vert veulent faire grève lundi prochain. Ils estiment que le règlement intérieur mis en place à la rentrée dans un contexte de menace terroriste restreint trop leur liberté. La proviseure assume mais a entamé un dialogue avec les lycéens

Ils se plaignent d'avoir perdu leur liberté... Certains lycéens de la cité scolaire Giraut de Borneil à Excideuil menacent de se mettre en grève lundi. Ils protestent contre le nouveau règlement intérieur de l'établissement, mis en place par la nouvelle proviseure à la rentrée.

La nouvelle responsable (qui arrive de Roanne) a en effet édicté des règles beaucoup plus strictes que précédemment. Des règles en partie rendues nécessaires pour cause de mesures anti terroristes.

Mais dans ce gros bourg de 1100 habitants niché au fin fond du Périgord vert, les 160 élèves du lycée ont bien du mal à se sentir en danger. Car la menace, pour eux, semble bien lointaine.

Jusqu' au mois de juin, les lycéens avaient par exemple le droit de sortir se promener en ville ou sur le parking pendant les heures où ils n'avaient pas cours. Désormais, c'est terminé. Ils doivent rester dans l'enceinte du lycée, et ça, ça ne passe pas pour certains élèves.

"On comprend qu'il y a certaines contraintes, mais on nous oblige à rester fermés, ça devient de la parano, aujourd'hui on est à Excideuil, on est quand même une petite ville, on sait que l'on ne craint rien" explique une élève

La proviseure veut discuter

La proviseure Roselyne Righi explique de son côté qu'il est de son devoir de protéger les élèves en cette période de menace. Et qu'au delà, elle a mis fin à une situation de trop grande permissivité. Elle dit cependant entendre le mécontentement. Une nouvelle version du règlement intérieur est entrée en vigueur depuis mardi. Elle autorise désormais les élèves à traverser la rue seuls pour aller à l'internat. Reste à savoir si cela suffira à apaiser leur colère.

Des réunions de concertation doivent encore avoir lieu entre représentants des élèves et direction dans les heures ou les jours qui viennent.