Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : l'uniforme pour les élèves du collège Jeanne d'Arc à la Roche-Chalais

-
Par , France Bleu Périgord

Les élèves du collège privé Jeanne d'Arc à la Roche-Chalais en Dordogne devront porter l'uniforme à partir de la rentrée. C'est le premier établissement dans le département à prendre cette mesure. Un moyen de faire passer l'apparence au second plan selon la directrice.

Le collège Jeanne d'Arc sera le premier en Dordogne à imposer l'uniforme
Le collège Jeanne d'Arc sera le premier en Dordogne à imposer l'uniforme © Radio France - Théo Caubel

À partir de la rentrée de septembre, les 102 élèves du collège Jeanne d'Arc de la Roche-Chalais en Dordogne n'auront plus de question à se poser la matin sur la tenue. Elle sera unique. Leur établissement vient d'imposer l'uniforme, une première en Dordogne. Ils vont tous recevoir un pack avec 2 t-shirts, 4 polos (dont la moitié manches courtes, l'autre manches longues), ainsi que 2 sweats à capuche. Les tenues sont toutes similaires. Elles sont bleu marine avec le blason de l'établissement au niveau de la poitrine. Les élèves gardent néanmoins le choix du pantalon et des chaussures.

En finir avec les discriminations vestimentaires

La directrice du collège, Carole Faucheux, travaille sur le projet depuis deux ans
La directrice du collège, Carole Faucheux, travaille sur le projet depuis deux ans © Radio France - Theo Caubel

Le choix d'imposer un uniforme est un projet à l'étude depuis deux ans dans l'établissement. "J'ai regardé ce qui se faisait autour et j'ai vu que ça revenait à la mode, explique la directrice du collège Carole Faucheux. Je constatais aussi qu'il y avait des problèmes de discrimination à causes de la tenue et des marques qui étaient portées. Je me suis dit que ça serait un moyen de gommer les différences sociales et de créer une cohésion."

Si les parents d'élèves semblent bien accueillir l'idée, c'est plus compliqué pour les élèves. Lise rentre en 3e et elle le constate, l'uniforme ne fait pas l'unanimité parmi ses camarades. "Ils disaient que c'est vieillot, ça ne sera pas beau, les vêtements reflètent notre personnalité." Elle se dit de son côté partagée même si elle apprécie le style de l'uniforme. 

Pousser les élèves à se démarquer autrement 

L'autre objectif de cette mesure est de pousser les élèves à s'affirmer d'une autre manière que vestimentaire. "Ils vont devoir se démarquer autrement, fait remarquer Dimitri Neuman, professeur d'anglais. Je pense aussi que ça mettra en confiance ceux qui sont mis de côté dans la classe. Le fait de voir qu'ils sont habillés comme ceux qui sont plus à l'aise, ça va leur donner confiance."

Et si la mise en place de cet uniforme donne des résultats concluants, l'établissement ne s'interdit pas de compléter la tenue avec un pantalon et des chaussures uniques pour tout le monde. 

.
. - Collège Jeanne d'Arc

Et les 102 élèves devront récupérer leurs uniformes entre le 24 et 31 août au collège Jeanne d'arc pour un coût de 95 euros à la charge des familles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess