Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Sarlat : après la tentative de suicide d'un professeur du collège, la principale adjointe nommée par intérim

mercredi 6 décembre 2017 à 19:16 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Après la tentative de suicide d'un enseignant du collège La Boétie ce mardi matin, un CHSCT s'est tenu ce mercredi après-midi. En attendant des décisions définitives, la principale du collège est partie en arrêt maladie jusqu'aux vacances de Noël. C'est son adjointe qui a la remplace officiellement

Des représentants de l'UNSA et du SNES-FSU avaient fait le déplacement ce mercredi pour soutenir leurs collègues de Sarlat
Des représentants de l'UNSA et du SNES-FSU avaient fait le déplacement ce mercredi pour soutenir leurs collègues de Sarlat © Radio France - Antoine Balandra

Sarlat-la-Canéda, France

Après la tentative de suicide d'un professeur de technologie d'une quarantaine d'années du collège La Boétie à Sarlat, un CHSCT extraordinaire a eu lieu ce mercredi après-midi à Périgueux.

Car ses collègues expliquent son geste par sa souffrance au travail et par la tension extrême qui régnerait entre la principale et les personnels de l'établissement, notamment les professeurs. Mercredi, l'inspectrice d'académie a aussi passé de longues heures dans l'établissement.

Et des mesures provisoires ont été annoncées.

De l'apaisement et une enquête

Officiellement, la principale du collège La Boétie est dorénavant en arrêt maladie. Et cela jusqu'aux vacances de Noël. En attendant, c'est son adjointe, qui est officiellement nommée par l'inspection d'académie. Et qui aura la tâche de tenter d'apaiser les tensions. Mais elle semble avoir la confiance des professeurs si l'on en croit les déclarations de leurs représentants rencontrés mercredi soir.

Le collège La Boétie à Sarlat - Radio France
Le collège La Boétie à Sarlat © Radio France - Antoine Balandra

Reste à connaître ce qui se passera après les vacances de Noël. La ligne rouge pour les personnels du collège, c'est le retour éventuel de l'ancienne principale dont ils ne veulent pas entendre parler. Ils menacent même de se mettre en grève si son retour était annoncé.

En attendant, une enquête administrative a été actée. La directrice des ressources humaines du rectorat, venue de Bordeaux, se rendra au collège de La Boétie dès mardi.

Dans un communiqué, l'inspectrice d'académie a très clairement exprimé son soutien au professeur qui a tenté de mettre fin à ses jours : elle l'assure même de "toute sa sympathie". La cellule d'écoute pour les élèves, les parents et les enseignants qui en auraient besoin sera en place au moins jusqu'en fin de semaine au collège.

De quoi satisfaire, pour l'instant, les syndicats, qui disent rester vigilants.

Les enseignants eux ne feront encore pas cours ce jeudi. Le temps disent-ils de se réorganiser, de revoir l'organisation du collège et de reprendre les cours a priori, vendredi dans un contexte un peu plus apaisé disent-ils.