Éducation

Dordogne : moins de fermetures d'écoles que prévu à la rentrée

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord vendredi 17 février 2017 à 18:19

L'école de Beynac va finalement garder le poste menacé.
L'école de Beynac va finalement garder le poste menacé. - Google Street View

A l'issue du conseil départemental de l'Education nationale ce vendredi 17 février, l'inspection d'académie a annulé quatre fermetures de postes en Dordogne.

La carte scolaire de Dordogne pour la rentrée 2017 est quasiment dessinée. Ce vendredi 17 février, syndicats d'enseignants, élus, représentants de parents d'élèves étaient réunis en préfecture autour de l'inspectrice d’académie pour un conseil départemental de l'éducation nationale. Six postes menacés de fermetures ont finalement été sauvés.

400 élèves en moins à la rentrée

Inquiète de voir un enseignant disparaître à la rentrée, la commune de Beynac peut être rassurée. Même chose à Eymet et Saint-Aquilin. L'école de Saint-Martial-Viveyrols va fermer mais le poste menacé sera bien transféré à Verteillac. L'école de Domme ne fermera pas en 2017. Le poste menacé va être maintenu pendant un an. Pas de fermeture non plus à Badefols-d'Ans. La classe est maintenue pour cette année mais en compensation, une autre va fermer à Hautefort.

En revanche, l'inspectrice d'académie ne revient pas - pour le moment - sur les fermetures de classes à Négrondes ou Saint-Estèphe. "Il va falloir rester vigilant car on arrive à des classes avec 25 à 27 élèves," explique Jerôme Bousquet de l'Unsa. Globalement, le syndicat se dit satisfait. La Dordogne bénéficie de postes supplémentaires alors qu'elle va perdre 400 élèves à la rentrée prochaine.

Une nouvelle réunion en juin

Au total, une vingtaine de classes devraient disparaître à la rentrée en Dordogne. 23 vont ouvrir. Une nouvelle réunion aura lieu en juin L'inspectrice d'académie a gardé cinq postes afin de réaliser de nouveaux ajustements.