Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Dordogne : une nouvelle école associative ouvre à la rentrée à la Douze

-
Par , , France Bleu Périgord

L'école associative et privée des Deux Mains ouvre à la rentrée de septembre à la Douze. Le projet est soutenu par la mairie de la commune de 1.100 habitants et par l'Union Européenne.

Ecole - illustration.
Ecole - illustration. © Radio France

La Douze, France

Une quinzaine d'enfants âgés entre 3 et 11 ans seront accueillis dans cette nouvelle école des Deux Mains à la Douze à partir de la rentrée scolaire de septembre prochain. Le projet porté par une maman, Sophie Mondher, et par l'association Expression Libre 24, propose un enseignement centré sur la pédagogie active où les enfants sont au centre de l'apprentissage. Des méthodes qui sont inspirés par les penseurs comme Montessori ou encore Freinet. 

Une "aubaine" pour la mairie de la Douze 

L'école des Deux Mains s'installe dans les locaux de l'ancienne école communale fermée depuis 30 ans. Le projet est soutenu par la mairie de la Douze. 

Pour le maire, Vincent Lacoste, cette ouverture d'école "est une aubaine" pour sa commune car cela va permettre d'attirer de nouveaux habitants qui prônent également "un mode de vie local".

Un projet privé soutenu par l'Union Européenne

Le projet d'école des Deux Mains est également soutenu par l'Union Européenne qui a donné 20.000 euros de subvention

Cette école associative est une école privée qui coûte aux parents 250 euros par mois.