Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation DOSSIER : L'éducation : un enjeu électoral 2017

Le lycée Henri Brisson de Vierzon, premier labellisé en Centre-Val de Loire pour rapprocher formation et entreprises

dimanche 5 mars 2017 à 18:20 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Dans notre série "France Bleu Berry en campagne", gros plan sur les efforts déployés pour rapprocher les formations, des vrais besoins des entreprises. Le lycée professionnel de Vierzon inaugure une voie nouvelle voie. Il vient d'être labellisé aéronautique.

Le lycée professionnel Henri Brisson de Vierzon, labellisé "aéronautique" pour la prochaine rentrée de septembre
Le lycée professionnel Henri Brisson de Vierzon, labellisé "aéronautique" pour la prochaine rentrée de septembre © Radio France - Michel Benoît

Bourges, France

Un nouveau pas a été fait au lycée professionnel Henri Brisson de Vierzon : deux bacs professionnels viennent d'être labellisés "Aéronautique" par l'éducation nationale et la région Centre Val de Loire. Concrètement : le programme et l'organisation de ces bac pro ont été modifiés pour mieux répondre aux besoins des entreprises aéronautiques qui peinent à trouver des candidats opérationnels dans la région. Un exemple à suivre, signe que les choses bougent parfois dans le bon sens.

Le lycée Henri Brisson de Vierzon  est l'un des sept en région Centre Val de Loire à disposer d'une fonderie - Radio France
Le lycée Henri Brisson de Vierzon est l'un des sept en région Centre Val de Loire à disposer d'une fonderie © Radio France - Michel Benoit

500 postes sont disponibles dans l'aéronautique en ce moment en région Centre. Au lycée Henri Brisson de Vierzon, on va donc adapter le bac pro maintenance des équipements industriels et le bac pro usinage pour mieux coller aux besoins de cette industrie. Les élèves auront notamment 4 heures d'anglais par semaine au lieu de deux. Frédéric Couturier, proviseur chez Henri Brisson se veut confiant : "Ce label a été monté avec les entreprises et devrait donc les satisfaire". Le nombre de places passe de 15 à 30 en maintenance industrielle. Reste maintenant à trouver des candidats qui viendront de toute la région.

Alain Brunaud, président de la chambre de commerce et d'industrie du Cher plaide pour une déconcentration des campus universitaires et de la formation. - Radio France
Alain Brunaud, président de la chambre de commerce et d'industrie du Cher plaide pour une déconcentration des campus universitaires et de la formation. © Radio France - Michel Benoit

Les chambres de commerce ont un rôle de vigie essentiel pour repérer les besoins en main d'oeuvre en amont. Ainsi la CCI du Cher veut développer la formation en logistique, car Intermarché et Carrefour auront de gros besoins sur Bourges au cours des prochaines années. Alain Brunaud, président de la CCI du Cher plaide en outre pour une déconcentration beaucoup plus forte des campus universitaires, pour éviter le départ des jeunes vers les grandes villes et le risque qu'ils ne reviennent jamais dans des départements ruraux comme l'Indre et le Cher. "C'est un enjeu essentiel pour des villes moyennes comme Bourges ou Châteauroux". Un combat au quotidien. En cette période de disette budgétaire, la tentation est grande pour l'éducation nationale de réaliser des économies d'échelle en favorisant des implantations et des formations à grande échelle. Pour Alain Brunaud, le niveau repère aujourd'hui, n'est plus le bac, mais le bac + 2, plébiscité par les entreprises. Il faut donc développer l'offre, dans toutes les villes moyennes. Un challenge lancé à Bourges depuis pas mal d'années déjà. La cité Berruyère ne s'en sort pas si mal avec environ 5000 étudiants présents, mais "il ne faut pas s'en satisfaire" plaide le président de la CCI du Cher, un enjeu essentiel pour l'avenir. La clef, c'est aussi l'apprentissage qui redécolle enfin après plusieurs années noires en raison d'un contexte économique difficile et de réformes malheureuses.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.