Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Réforme du bac : manif à Saint-Vallier, épreuves perturbées à Romans-sur-Isère

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Saint-Vallier, France

Au lycée Triboulet de Romans, des élèves ont perturbé les épreuves lundi en début d'après-midi. Au lycée Henri Laurens de Saint-Vallier, un groupe d'enseignants a manifesté sans déranger le début des épreuves.

Une quinzaine d'opposants à la réforme du bac, dont de nombreux enseignants, devant le lycée Laurens de Saint-Vallier
Une quinzaine d'opposants à la réforme du bac, dont de nombreux enseignants, devant le lycée Laurens de Saint-Vallier - E. Blouin

Les épreuves de contrôle continu pour le bac se sont déroulées dans une ambiance très tendue ce lundi en début d'après-midi au lycée Triboulet de Romans-sur-Isère. Des profs et des élèves ont d'abord manifesté à l'extérieur. Ils étaient 150 à 200. Des jeunes ont alors envahi le hall du lycée en criant puis ils ont couru dans les couloirs. Il y a eu deux départs de feu avec des tas de papiers, incendies rapidement maîtrisés. Le syndicat SNES demande l'annulation des épreuves considérant que les élèves qui passaient l'histoire-géographie n'ont pas pu plancher sereinement. Nous n'avons pas pu joindre la direction de l'établissement.

A Saint-Vallier, l'ambiance était plus calme. Les enseignants n'ont pas voulu empêcher les élèves de passer ces premières épreuves de baccalauréat. Mais ils souhaitaient tout de même montrer leur désaccord face à la réforme de l'examen. Des professeurs se sont donc rassemblés devant les grilles, ils étaient une quinzaine à se réunir dès 7h30. Pour se montrer, afficher leur détermination, et peut-être entraîner des lycéens à les rejoindre. "Pas question de les bloquer, à eux de choisir s'ils veulent participer ou pas à ce contrôle continu" disent ces enseignants.

Une banderole placée sur les grilles du lycée Laurens de Saint-Vallier, avant le début du contrôle continu du bac - Aucun(e)
Une banderole placée sur les grilles du lycée Laurens de Saint-Vallier, avant le début du contrôle continu du bac - E. Blouin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu