Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

École : 8 Français sur 10 souhaitent que l'enseignement à distance perdure, selon un sondage

-
Par , France Bleu

80 % des parents d'élèves souhaiteraient que l'Education nationale propose de l'enseignement à distance durablement, et pas seulement en période de crise, selon un sondage Odoxa pour Open Digital Education publié en cette veille de vacances scolaires.

Durant le confinement, les professeurs ont communiqué avec les élèves sur des plateformes numériques (illustration).
Durant le confinement, les professeurs ont communiqué avec les élèves sur des plateformes numériques (illustration). © Maxppp - Nicolas Marques / IP3

Et si l'école proposait davantage de services numériques à la rentrée, comme ce fut le cas durant le confinement ? Une large majorité de Français y est favorable selon un sondage réalisé début juin par Odoxa pour Open Digital Education, une société française qui fournit des plateformes numériques conçues spécialement pour les établissements scolaires (ONE et NEO).* 8 personnes interrogées sur 10 (80%) estiment que les établissements scolaires devraient pouvoir assurer un enseignement à distance, y compris en dehors des périodes de crise.

Les services numériques considérés comme "essentiels"

Interrogés sur les services mis en oeuvre par l'Education nationale pour assurer la continuité pédagogique durant le confinement, 62 % des Français, et plus de la moitié des parents d'élèves (55%), ont jugé que l'école n'était pas prête à faire face aux contraintes imposées par la crise sanitaire. Toutefois, une large majorité salue la flexibilité des enseignants (82% des parents).

Surtout, la période a permis de révéler la nécessité d'intégrer davantage le numérique au sein de l'école note Odoxa : "87 % des Français, et 89 % des parents d'élèves, s'accordent sur le fait que les services numériques ont été essentiels" durant la crise pour deux raisons principales. 72 % des sondés estiment qu'ils ont permis aux parents de se rapprocher de l'équipe enseignante et de davantage s'impliquer dans la scolarité de leur enfant. 69 % jugent en outre que ces outils ont permis de faire "apparaître de nouvelles formes d’apprentissage, créatives et efficaces."

Des outils à améliorer

Toutefois, pour 53 % des parents, ces services gagneraient à être simplifiés. Les sondés considèrent que ceux proposés durant la crise sanitaire étaient "trop nombreux ou trop compliqués". Ils souhaitent également que qu'ils soient sécurisés (95 %) - "afin de garantir la protection des données personnelles des enfants, parents et enseignants" - accessibles (95 %) et permettent aux élèves de développer leur autonomie (94 %).

91% des Français pensent par ailleurs que les professeurs doivent être mieux formés à l'enseignement à distance et 88% jugent qu'il serait opportun que tous travaillent avec les mêmes services numériques pour plus de cohérence vis-à-vis des élèves et des parents. 

* Sondage Odoxa pour Open Digital Education sur "Les services numériques et l’apprentissage scolaire depuis le début de la crise du Coronavirus" - Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11 juin 2020. Échantillon de 1.005 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess