Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

École à la maison : le Cned victime d'attaques informatiques venues de Russie et de Chine

-
Par , France Bleu

Les cyberattaques qui ont ciblé la plateforme du Cned "Ma classe à la maison" la semaine dernière viennent de Russie et de Chine, a-t-on appris ce lundi. L'enseignement à distance a été très difficilement accessible en raison de sites surchargés et de ces attaques informatiques.

L'école a distance a été perturbée la semaine dernière, notamment en raison de cyberattaques.
L'école a distance a été perturbée la semaine dernière, notamment en raison de cyberattaques. © AFP - Nicolas Billiaux/Hans Lucas

La plateforme "Ma classe à la maison" du Cned a été victime, la semaine dernière, de plusieurs cyberattaques venues de Russie et de Chine, ont indiqué plusieurs sources à l'AFP ce lundi. 

L'origine géographique de ces attaques ne signifie toutefois pas, en l'état actuel des investigations, que ses auteurs soient de nationalités russe ou chinoise, a précisé à l'AFP la même source.

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer avait évoqué dès le mardi 6 avril une "très forte attaque informatique venue de l'étranger", sans plus de précisions sur son origine. Une enquête avait été ouverte mercredi par le parquet de Paris après la plainte déposée par le Cned la semaine dernière.

Une semaine très difficile pour l'école à distance 

La semaine a été "catastrophique", ont dénoncé parents, élèves et enseignants vendredi. Aux cyberattaques qui ont visé le Cned, se sont ajoutées des surcharges de connexions.

Les plateformes des ENT, les espaces numériques de travail, ont également été saturées toute la semaine, empêchant de très nombreux élèves et professeurs de travailler.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess