Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'école à distance perturbée : le travail se poursuit pour que la "fluidité soit pleinement rétablie" mercredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Picardie, France Bleu Nord, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le premier jour de cours à la maison a été perturbé ce mardi par une attaque informatique visant le site du CNED. De plus, certains Espaces numériques de travail étaient indisponibles. La connexion était rétablie mardi soir d'après le ministère de l'Education nationale mais des lenteurs subsistent.

L'école à la maison reprend ce mardi pour des millions d'élèves.
L'école à la maison reprend ce mardi pour des millions d'élèves. © AFP - Nicolas TUCAT

Alors que des millions d'élèves ont repris l'école à distance ce mardi matin, l'accès aux outils permettant aux parents d'assurer les cours de leurs enfants a été fortement perturbé. Le site du CNED (Centre national d'enseignement à distance) a en effet été victime d'une attaque informatique ce mardi matin, alors que dans au moins sept régions, les Espaces numériques de travail étaient partiellement ou totalement inaccessibles car surchargés.

Dans un communiqué, le ministère de l'Education nationale, assure ce mardi soir que "les cellules de crise des collectivités travaillent activement pour que les derniers dysfonctionnements soient réglés et que la fluidité soit pleinement rétablie dès mercredi matin pour tous les élèves".

"Ma classe à la maison" victime d'une attaque informatique ce matin, le site rétabli  

Le site du CNED "Ma classe à la maison" a été victime d'une "attaque informatique" ce mardi, a indiqué le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à franceinfo. Il y a eu "des attaques informatiques apparemment venues de l'étranger pour empêcher les serveurs de fonctionner", a précisé le ministre. Selon Jean-Michel Blanquer, cette attaque "ne touche pas tout le monde partout". Invité sur France Bleu ce midi, le ministre a indiqué que le dispositif "Ma classe à la maison" était rétabli "pour l'essentiel" depuis 10h mardi matin. Ce mardi soir, le ministère de l'Education nationale a expliqué que "l’ensemble des services proposés par le Cned sont rétablis. Certaines lenteurs peuvent encore subsister sur certaines interventions, elles sont en cours de règlement."

Dans un communiqué, le Cned a indiqué mardi soir son intention de "déposer plainte", "devant ces actes délibérés de malveillance". Il évoque notamment "plusieurs dizaines d'attaques envers le site de continuité pédagogique 'Ma Classe à la Maison', qui n'ont pu être totalement bloquées par l'opérateur".

Les Espaces numériques de travail perturbés dans au moins sept régions 

Ce mardi matin, dans au moins sept régions, il était également impossible de se connecter aux Espaces numériques de travail, les ENT, qui dépendent des collectivités locales. Le Snes-FSU, principal syndicat du secondaire a répertorié des ralentissements ou une paralysie totale du serveur dans six régions : l'Île-de-France, les Hauts-de-France, l'Occitanie, la Normandie, le Centre-Val-de-Loire et le Grand Est. Des perturbations ont également été signalées à France Bleu Loire Océan en région Pays de la Loire.

Ce mardi soir, le ministère de l'Education nationale a indiqué que "les plateformes des espaces numériques de travail sont rétablies dans les régions qui avaient connu des difficultés", même si, là encore, "des lenteurs peuvent encore demeurer localement".

Jean-Michel Blanquer avait indiqué plus tôt à franceinfo que ces ENT "dépendent d'un opérateur qui a eu un incendie à Strasbourg il y a quelque temps (l'opérateur OVH, ndlr) , qui n'a pas pu faire face à l'afflux de connexions ce matin." Mais le PDG d'OVH a démenti ce mardi après-midi tout lien entre l'incendie qui a touché son data center le 10 mars dernier et les bugs subis par les ENT. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un week-end à adapter les cours et préparer les visios avec mes élèves, je suis furieuse - Une enseignante du Loiret 

L'indisponibilité de ces outils ou leur fonctionnement au ralenti a rendu l'apprentissage très difficile voire impossible ce mardi. De quoi agacer parents, élèves et enseignants. Dans l'académie d'Orléans, de nombreux parents et professeurs ont témoigné de grosses difficultés ou d'impossibilité à se connecter, relève France Bleu Orléans. Une enseignante de Marcilly-en-Villette, dans le Loiret, fulmine : "Rien ne fonctionne, c'est national, ils sont incapables de gérer autant de connexions. Un week-end à adapter les cours et préparer les visios avec mes élèves, je suis furieuse : ce manque de préparation de l'institution est méprisant". 

"Je suis connecté depuis 7h30 ce mardi matin, ça ne fonctionne pas", déplore pour sa part un enseignant vendéen auprès de France Bleu Loire Océan. "La plateforme est saturée. J'actualise mais un écran blanc s'affiche, me demandant d'attendre mon tour, explique-t-il. "Je reçois des mails de parents qui me disent qu'ils ne peuvent pas se connecter non plus."

On a l'impression qu'aucune leçon n'a été tirée - Sophie Vénétitay, du syndicat Snes-FSU

"On se retrouve exactement dans la même situation que l'an dernier, on a l'impression qu'aucune leçon n'a été tirée. Il y a beaucoup de colère et d'amertume", a déploré auprès de l'AFP Sophie Vénétitay, du syndicat Snes-FSU.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"L'impossibilité d'utiliser les outils institutionnels aux premières heures de cette nouvelle période d'enseignement à distance risque d'aggraver encore le décrochage", a réagi Sud Education dans un communiqué.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les cours assurés sur la plateforme Lumni et France 4  

Le ministre a rappelé que les familles peuvent consulter des ressources disponibles sur le site Internet de l'Education nationale. Les cours de Lumni, la plateforme en ligne et diffusée principalement sur France 4, reprennent également ce mardi. Les matinées sont consacrées aux cours pour les primaires, les après-midi aux collégiens, et les cours pour les lycéens ont lieu à partir de 16h. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au moins trois semaines sans présence physique dans les établissements scolaires

Les établissements scolaires sont fermés depuis vendredi soir et les vacances de printemps ont été unifiées dans tout le pays à partir du 12 avril, avant une rentrée le 26 avril en présentiel dans les écoles et en distanciel pendant une semaine de plus dans les collèges et lycées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess