Éducation

Ecole : les rythmes scolaires vont changer à la Roche sur Yon

Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan jeudi 31 mars 2016 à 16:16

Cour de récréation
Cour de récréation © Radio France

La ville de la Roche sur Yon a présenté ce jeudi les 4 scénarios retenus pour appliquer les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2016. Tous les groupes scolaires publics sont concernés, avec un objectif : inscrire le système dans la durée.

Le débat avait été lancé en septembre dernier, juste après la rentrée 2015. Pendant plusieurs mois, les enseignants, les directeurs d'écoles et les parents d'élèves ont exprimé leurs souhaits avant la refonte du système des Activités Péri-Educatives. A l'issue de cette consultation, la mairie a donc officialisé les choix retenus. Le premier concerne les horaires d'enseignement. Dans les quinze groupes scolaires de la ville, tous les élèves auront classe de 8h45 à 12h, et de 14h à 16h30.

Explications d'Anne-Sophie Fagot, adjointe à l'Education

4 scénarios possibles pour les Activités Péri-Educatives

En plus d'avoir les mêmes horaires d'enseignement, chaque école aura le même volume horaire d'Activités Péri-Educatives : 2h15 par semaine, et par élève. "Une question évidente d'équité", pour l'adjointe chargée de l'Education. En revanche, chaque groupe scolaire (maternelle + élémentaire) a le choix entre 4 scénarios, pour mettre en place ces activités sur la semaine. Par exemple, certains élèves de maternelle auront droit à une activité courte (30 minutes) tous les jours de la semaine, quand d'autres se verront proposer deux séances hebdomadaires (1h et 1h15). Le même principe s'applique aux élèves de l'élémentaire, avec des activités plutôt calmes après le repas, ou des séances plus toniques en fin d'après-midi. La seule obligation consiste à articuler les activités au sein d'un même groupe scolaire, pour que les maternelles et les élèves d'élémentaire puissent se partager équitablement les espaces dédiés à ces activités. Pour la mairie, l'objectif de cette organisation est aussi de pouvoir fidéliser les équipes d'animateurs qui interviennent auprès des enfants.

Anne-Sophie Fagot, adjointe à l'Education

Garantir un parcours éducatif à chaque élève

La mise en place de ces nouveaux rythmes scolaires a posé de nombreux problèmes aux municipalités. Trois ans après la mise en place de la réforme, la ville de la Roche sur Yon explique avoir choisi de prendre le temps de cette vaste consultation pour mettre en place un système capable de s'inscrire dans la durée, sur plusieurs années. Pour l'élue en charge du dossier, c'est le seul moyen de garantir un parcours éducatif à chaque petit yonnais.

Le parcours éducatif, décrypté par Anne-Sophie Fagot, élue à l'Education

Ces nouveaux rythmes scolaires et les activités qui l'accompagnent, seront mis en place en septembre 2016. Une fois les aides de l'Etat déduites, le dispositif coûtera 780 000€ à la municipalité.

L'actualité sur France Bleu Loire Océan, c'est aussi :