Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation
Dossier : Incendie de Notre-Dame

Ecoles et lycées près de Notre-Dame : la rentrée des classes ne sera pas reportée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les écoles et les lycées qui se trouvent près de Notre-Dame ouvriront comme les autres le 2 septembre 2019. La Mairie de Paris et le Conseil régional d'Ile-de-France estiment que des opérations de dépollution ont eu lieu et qu'il n'y a donc pas de risque de contamination par le plomb.

Opération de dépollution autour de Notre Dame à Paris dans une école
Opération de dépollution autour de Notre Dame à Paris dans une école © Radio France - Benjamin Illy

Paris, France

La présidente du Conseil régional d'Ile-de-France, Valérie Pécresse, l'a affirmé ce mercredi matin au cours de sa conférence de presse de rentrée : les lycées parisiens à proximité de Notre-Dame ouvriront comme les autres le 2 septembre 2019. Trois lycées ont été dépollués en août et elle estime qu'il y a plus aucun risque de contamination par le plomb.

A la Mairie de Paris, le premier adjoint Emmanuel Grégoire, est sur la même ligne. Il a dit non à la demande de l'association Robin des Bois. L'association souhaitait, pour les écoles proches de Notre-Dame et qui avaient été contaminées par du plomb, le report de la rentrée scolaire du 2 septembre 2019.

Pour la Mairie il n'y a pas de raison de repousser la rentrée des classes

Sur France Info ce mercredi matin, le premier adjoint a indiqué qu'il estimait "que rien ne (justifiait) cette position". Les taux de concentration au plomb dans les écoles sont selon lui "rassurants" après nettoyage et les écoles peuvent donc ouvrir sans risque.  

L'incendie de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, a fait fondre plusieurs centaines de tonnes de plomb qui se trouvaient notamment dans la charpente de la flèche et la toiture. Des  concentrations élevées de ce métal toxique avaient été relevées dans certains établissements scolaires aux alentours de la cathédrale.  

Les écoles ont été bien décontaminées assure la Mairie de Paris

"Tout l'été a été consacré à faire des mesures" au sein des écoles et crèches et à les nettoyer, a plaidé Emmanuel Grégoire. "Les trois écoles qui présentaient des atypies et même celles où il n'y avait par ailleurs aucune mesure anormale ont fait l'objet d'une décontamination approfondie... Nous avons toujours dit que nous ne prendrions aucun risque et donc si je peux vous dire aujourd'hui que toutes les écoles ouvriront c'est parce qu'il n'y a aucun risque" dit-il. Il a assuré que "tous les taux qui sont engagés sont en dessous des seuils sanitaires". 

L'association Robin des Bois n'a pas confiance 

De son côté l'association environnementale Robin des Bois, estime que "les informations très récemment diffusées par la mairie de Paris ne sont pas fiables". Elle a demandé ce mercredi par communiqué le report de la rentrée des classes. L'association affirme aussi que sur les 55.000 enfants et adolescents scolarisés dans les 1er, 4e, 5e et 6e arrondissements de Paris, moins de 200 ont bénéficié d'une analyse du taux de plomb dans le sang.

Choix de la station

France Bleu