Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au collège Jean de Varende de Mont Saint-Aignan, la semaine est écologique

C'est l'EcoWeek au lycée Jean de la Varende à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime). C'est toute une semaine d'activités centrées autour de l'écologie qu'ont vécue les élèves. À l'initiative du projet : les collégiennes Céline, Juliette, Blanche, Pauline et Shainez, qui ont tout organisé en deux mois.

Les éco délégués du collège Jean de la Varende ont posés en formant les lettres du mot "climat"
Les éco délégués du collège Jean de la Varende ont posés en formant les lettres du mot "climat" © Radio France - Célia Gueuti

Mercredi 26 mai, c'était le branle-bas de combat au Collège Jean de Varende de Mont-Saint-Aignan. Chacune leur tour, toutes les classes sont venues chanter une chanson sur l'écologie sous le regard fier de leur CPE, Albane Lecoq. "Il y a deux mois, quatre élèves sont arrivées dans mon bureau et m'ont annoncé qu'elles voulaient sensibiliser les autres élèves à l'écologie, se souvient-elle. Je n'avais pas vraiment d'autre choix que de les aider." C'est en effet Céline, Juliette, Blanche et Pauline qui sont à l'origine de l’événement. Une occasion de créer de l'animation dans leur lycée, tout en sensibilisant à une cause qui leur tient à cœur. "Mes parents m'ont toujours sensibilisé à l'écologie, aux éco-gestes, raconte Pauline. Mais là c'est différent. Agir, ça me fait me sentir bien."

Les instruments de la salle de musique ont été descendus sous le préau pour accompagner la chorale.
Les instruments de la salle de musique ont été descendus sous le préau pour accompagner la chorale. © Radio France - Célia Gueuti

Des activités pour tous

Au final, à partir de leurs idées, c'est tout une semaine qui a été labellisée COP 21 dans le collège. Tout a été réfléchi. Il y a des petits détails, comme changer la sonnerie pour qu'elle joue la chanson "Aux arbres citoyens". Mais aussi des projets plus ambitieux, comme une escape game sur le thème de l'écologie ou plusieurs "clean walk" des balades où chacun ramasse les déchets qu'il rencontre. En attendant la fin de la semaine, les quatre organisatrices sont très satisfaites des débats organisés le premier jour. "On a eu des questions comme 'Est-ce qu'il est top tard ?' résume Blanche. Il y avait des troisièmes qui pensaient qu'on ne pouvait rien changer. Que c'était le rôle des politiques. Mais je pense que comme ce qu'on a fait, il faut continuer à sensibiliser et faire notre part.

Les sixièmes ont pu montrer le projet de potager sur lequel ils travaillent. Les pneus où poussent leurs pommes de terre ont été repêchés de la Seine.
Les sixièmes ont pu montrer le projet de potager sur lequel ils travaillent. Les pneus où poussent leurs pommes de terre ont été repêchés de la Seine. © Radio France - Célia Gueuti

Un partenariat avec le club ado de la ville

L’énergie dépensée a même gagné le reste du collège. Shainez, une camarade de classe, a fini par rejoindre l'organisation de la semaine, et même les professeurs ont organisé leurs propres activités. "Normalement, on a prévu que chaque classe ait au moins une chose à faire." Et pour les aider à tout organiser, c'est vers le pôle jeunesse de la ville de Mont Saint-Aignan qu'elles se sont tournées.

Céline, Juliette, Blanche, Pauline et Shainez ont été accompagnée par l'équipe pédagogique du collège ainsi que par le pôle ado de la ville
Céline, Juliette, Blanche, Pauline et Shainez ont été accompagnée par l'équipe pédagogique du collège ainsi que par le pôle ado de la ville © Radio France - Célia Gueuti

"Elles sont arrivées avec tellement d'idées, s'amuse Inès la responsable du pôle. Si on avait eu plus de temps, elles auraient installé un jardin dans le hall !" Son rôle pour préparer cette semaine a aussi été entre autre de contacter des partenaires pour soutenir l’événement. Le Smedar, la métropole de Rouen, l’association Terre de Lin, des interventions ont été organisées dans les classes sur la biodiversité, l'eau ou encore le tri sélectif. "La force de cet événement, c'est qu'il ait été pensé par les jeunes, explique Albane Lecoq. Mais aussi qu'elles aient réussi à fédérer les adultes autour d'elles."

Déjà, en février, les quatre adolescentes avaient profité de la Saint-Valentin pour organiser une quête pour le Secours Populaire. "Cette fois-ci, on a eu des vrais outils pour apprendre à monter un projet ! raconte Pauline. On a vraiment eu de la chance d'être encadrées par le pôle ado et notre CPE." Et elles ont hâte de pouvoir remettre ces outils en pratique. La semaine n'est pas encore finie, qu'elles pensent déjà à leur prochain projet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess