Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éducation : mouvement de grève dans les écoles ce jeudi en Occitanie après le suicide d'une directrice

-
Par , France Bleu Occitanie

Les enseignants et les directeurs d'école sont en grève ce jeudi. Ils stoppent le travail pour rendre hommage à une chef d'établissement qui a mis fin à ses jours en septembre et pour demander plus de moyens et de considération.

De nombreuses écoles vont être fermées ce jeudi dans nos départements
De nombreuses écoles vont être fermées ce jeudi dans nos départements © Radio France - Théo Caubel

Certaines écoles vont rester fermées ce jeudi dans nos départements. Un appel à la grève a été lancé par plusieurs syndicats de l'éducation. Ce mouvement fait suite au suicide de Christine Renon, directrice d'école. Elle s'est donnée la mort sur son lieu de travail le 23 septembre à Pantin en Seine-Saint-Denis. La victime avait laissé une lettre pour expliquer son geste. Elle évoquait "son épuisement", sa solitude de directrice et les nombreuses taches "chronophages" qu'on lui demandait.  

Ce jeudi, rien qu'en Haute-Garonne au moins une cinquantaine d'écoles devraient rester fermées selon SNUipp-FSU 31. 

Un mouvement de grève en hommage à Christine Renon

Les grévistes veulent montrer leur soutien à cette directrice et faire entendre le manque de moyens et considération qui touche leur profession. "Le directeur ou la directrice, c'est la personne à tout faire, alerte une enseignante toulousaine. Il ouvre la porte, reçoit les parents, va aux réunions à la mairie ou avec l'académie. Il doit gérer les conflits. Ils sont obligés aussi d’accueillir des enfants qui font disjoncter les classes."

Et au-delà de la charge de travail, c'est le manque de considération qui affecte les enseignants et le personnel de direction. "Ce qu'on nous rétorque à chaque fois qu'il y a un problème, c'est qu'il n'y a pas de solution.", ajoute cette enseignante.

"Certains jours je me demande ce que je fais ici"

Du côté des directeurs d'école, on reconnaît que le problème n'est pas nouveau mais qu'il s'est amplifié ces dernières années. "Il y a des personnels engagés qui maintiennent tout à flot. Mon école fonctionne, tient à rassurer un directeur d'établissement du sud-toulousain. J'accueille les parents avec le sourire, j'essaie de recueillir les enfants en crise dans mon bureau avec le plus grand calme et le plus grand professionnalisme. Mais j’avoue que certains jours je me demande ce que je fais ici, même après 40 ans d'ancienneté."

Des rassemblements sont prévus ce jeudi à 12h devant le rectorat à Toulouse, à 12h aussi à Foix devant l'inspection académique, à 17h devant le DSDEN à Montauban et 18h30 devant la préfecture du Tarn. En Aveyron, les  grévistes comptent profiter de la visite d'Emmanuel Macron pour se faire entendre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess