Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Neuf collèges inaugurent un dispositif pour les territoires éducatifs ruraux en Lorraine

Neuf collèges de l'académie de Nancy-Metz participent à l'inauguration d'un dispositif de soutien aux " territoires éducatifs ruraux " (TER). Le projet vise à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière d'éducation et d'accès à l'enseignement supérieur.

En Moselle, les trois collèges sélectionnés développeront notamment des projets pour renforcer les compétences orales
En Moselle, les trois collèges sélectionnés développeront notamment des projets pour renforcer les compétences orales © Radio France - Magali Fichter

Le ministère de l'Éducation nationale inaugure un dispositif de lutte contre les inégalités territoriales en matière scolaire par la création de " territoires éducatifs ruraux " ( TER ). À l'instar des mesures mises en places dans le cadre de la politique d'éducation prioritaire, notamment en zone urbaine, le gouvernement souhaite renforcer l'accompagnement des élèves dans les territoires en situation d'isolement géographique, de déclin démographique ou industriel.

L'année dernière, le président Emmanuel Macron avait notamment pris l’engagement de ne fermer aucune école dans les petites communes rurales sans accord préalable du maire à la rentrée 2020.

Pour Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, il s'agit " d'accompagner le développement de l'attractivité des territoires en lien avec l'école" par des mesures visant à "élever le niveau général des élèves, et encourager leur ambition et leur mobilité ". Le dispositif prévoit d'associer les collectivités territoriales, ainsi que les acteurs du secteur périscolaire et extra-scolaire, pour construire une vision globale du temps de l'élève et ce, sur la durée, allant de la petite enfance jusqu'au temps de l'insertion professionnelle. 

Neuf collèges lorrains sélectionnés

Neuf territoires, sur les 23 identifiés pour le dispositif, sont situés dans l'académie de Nancy-Metz, dans les départements de la Meuse, des Vosges et de la Moselle. Les deux autres académies concernées sont celles d'Amiens (6 TER) et de Normandie (8 TER). En Lorraine, trois grappes de trois établissements participeront à cette expérimentation, qui a vocation à s'étendre à l'ensemble du territoire national à la rentrée 2021. 

En Meuse, il s'agit des collèges Jules Bastien Lepage à Damvillers, Jean d’Allamont à Montmédy, et le collège Alfred Kastler à Stenay, situés au nord du département. Dans l'ouest des Vosges : le collège Jean Rostand à Châtenois, le collège Charles-Émile Fixary à Liffol-le-Grand, et le collège Pierre et Marie Curie à Neufchâteau.

Enfin, dans le Sud-Est de la Moselle  : le collège de la vallée de la Bièvre à Hartzviller, le collège des Deux Sarres à Lorquin et le collège des Étangs à Moussey. Jean-Marc Huart, le recteur de l'académie Nancy-Metz, se rend ce lundi dans ce dernier pour inaugurer le dispositif.

Une stratégie territoriale globale

Une phase de test de six mois est prévue jusqu'en juin 2021. À terme, les établissements d'un même bassin de vie, écoles, collèges et lycées, devront constituer un réseau permettant de mieux répondre aux problématiques de transport scolaire, d'aide sociale aux familles et d'information à l'orientation, à la formation et à l'insertion professionnelle.

Le dispositif veut accompagner une dynamique de projet dans chaque groupe d'établissements, selon les spécificités locales : " Pour les trois territoires de Moselle , je pourrais citer un travail commun sur l'éloquence et les compétences orales. Dans le nord-meusien, des projets autour du développement de l'allemand. Dans les trois territoires vosgiens, nous aurons des dispositifs en lien avec les maisons de la science, portés par l'INSPÉ de Lorraine, autour de l'éducation au développement durable, cite Jean-Marc Huart, le recteur de l'académie.

Chaque territoire est spécifique et développera, en partenariat avec les élus, ses propres projets. - Jean-Marc Huart, recteur de l'Académie de Nancy-Metz

... pour accompagner et encourager l'ambition des élèves 

L'objectif est de renforcer les partenariats avec des entreprises, le secteur socio-éducatif et le monde du sport notamment, pour étoffer les parcours et accompagner l'ambition des jeunes : " Alors que nous avons de meilleurs résultats que la moyenne nationale aux évaluations de CP, CE1, et au baccalauréat, notre taux d'accès vers l'enseignement supérieur a tout récemment atteint le niveau de la moyenne nationale. On peut encore progresser en termes d'ambition scolaire ", explique le recteur. 

L'orientation est un élément important pour ouvrir les possibles - Jean-Marc Huart, recteur de l'académie Nancy-Metz 

L'enjeu est de compenser les forces et faiblesses de chaque territoire, en accompagnant notamment la mobilité des élèves : " 77% des élèves restent dans leur région d'origine pour faire leurs études au niveau national. Chez nous, c'est 85%. Cela est sans doute lié à la qualité de l'enseignement supérieur dans le Grand Est et en Lorraine, mais on voit qu'on a la nécessité d'ouvrir les possibles ", détaille Jean-Marc Huart. 

Le ministère veut intégrer ce dipositif en lien avec des modèles comme ceux des "cordées de la réussite", du projet de label "Écoles numériques 2020" ou encore des campus connectés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess