Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Emplois du temps absurdes au lycée de Gondecourt : la rentrée est reportée à jeudi

lundi 4 septembre 2017 à 12:14 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Nord

La Direction du lycée de Gondecourt près de Lille annonce que la rentrée de tous les lycéens est reportée à jeudi. Les professeurs ont boycotté la rentrée ce lundi matin pour dénoncer des emplois du temps absurdes.

Le lycée Marguerite de Flandre de Gondecourt
Le lycée Marguerite de Flandre de Gondecourt - Lycée Marguerite de Flandre

Gondecourt, France

La rentrée au lycée Marguerite de Flandre de Gondecourt ne s'est, comme prévu, pas déroulée normalement. Les professeurs n'ont pas accueilli les 450 élèves de seconde pour dénoncer des emplois du temps absurdes et irréalisables. La Direction décale la rentrée à ce jeudi 7 septembre pour tous les lycéens soit 1.300 élèves. La rentrée des élèves de seconde était prévue ce lundi, demain mardi pour les autres.

Les emplois du temps vont être revus

La Direction a entendu ce lundi matin les professeurs explique Sylvie Fusco représentante du personnel " la Direction nous a proposé de reporter la rentrée afin de pouvoir reconstruire les emplois du temps". Ainsi, mercredi matin, les emplois du temps seront présentés aux professeurs et si tout va bien les élèves seront accueillis jeudi matin.

Des élèves pris en charge par la vie scolaire

Ce lundi matin les 450 élèves de seconde se sont donc retrouvés sur le carreau. Ils ont été pris en charge par la vie scolaire, les CPE et surveillants. Le Rectorat de l'académie de Lille n'est ce lundi matin pas joignable.