Infos

En Creuse, la rentrée scolaire se fera sous haute surveillance

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse mardi 30 août 2016 à 0:05

Jeudi, des policiers et des gendarmes seront devant les établissements scolaires les plus importants de la Creuse
Jeudi, des policiers et des gendarmes seront devant les établissements scolaires les plus importants de la Creuse © Maxppp - Franz Chavaroche - Nice Matin

En Creuse, comme ailleurs, on s'apprête à vivre cette année une rentrée particulière. Après les attentats de Paris et de Nice, la sécurité va être renforcée ce jeudi. Un état major de sécurité s'est d'ailleurs réuni ce lundi après-midi à la Préfecture de la Creuse, pour faire le point.

Jeudi, le jour de la rentrée, l'ensemble des forces de police et de gendarmerie seront mobilisées avec des patrouilles renforcées, mais aussi et c'est nouveau, une présence statique devant les plus gros établissements du département. Un gros déploiement de moyens humains puisque tous les réserviste de la police Guérétoise et un tiers des réservistes de la gendarmerie ont été rappelés pour l'occasion.

Être opérationnel au plus vite - Pascale Niquet, Directrice Académique 

Mais avant, la veille de la rentrée, mercredi, l'envoi d'une alerte par SMS va être testé auprès des chefs d'établissements et des directeurs d'écoles. L'objectif c'est de voir qui reçoit le message, si non pourquoi ?

Autre mesure mise en place, c'est l'exercice anti-intrusion. Comme pour l'alerte incendie, trois exercices sont programmés durant l'année dont au moins un avant les vacances de Toussaint, à faire dans chacune des 156 écoles, 18 collèges et 6 lycées du département.

Pour l'instant, il n'est pas question de former spécifiquement chaque enseignant, dont on compte sur le bon sens pour mettre les élèves à l'abri en cas d'attaque. En revanche, les directeurs vont recevoir une formation complémentaire et un référent sûreté va être désigné au niveau académique pour accompagner notamment la mise en oeuvre des exercices.

Les parents  et leurs enfants seront aussi informés des nouvelles mesures de sécurité, mais aussi sur les bons comportements à adopter devant les écoles, par exemple les attroupements qui pourraient être préjudiciables à la sécurité des élèves.

Les élus creusois qui seront aussi sollicités pour la mise en place de dispositifs de sécurité dans et autour des bâtiments scolaires dont ils ont la charge. Le Préfet de la Creuse, Philippe Chopin doit les rencontrer prochainement.

Sans créer de psychose, il faut être vigilant explique le Préfet de la Creuse Philippe Chopin

Partager sur :