Éducation

En grève , les ATSEM se rassemblent ce mercredi devant la préfecture de Montpellier

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault mercredi 14 décembre 2016 à 6:00

© Radio France - Sébastien Garnier

Attendez-vous à des perturbations ce mercredi matin dans certaines écoles maternelles. Les ATSEM sont appelés à faire grève dans toute la France pour réclamer plus de reconnaissance.

Les ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) se rassemblent à 10h30 ce mercredi matin devant les grilles de la préfecture de Montpellier (Hérault) à l'appel de plusieurs syndicats , pour réclamer une meilleure reconnaissance de leur travail.

Les ATSEM sont des agents qui travaillent en étroite collaboration avec les enseignants , sorte de seconde main précieuse. Elles préparent et participent aux activités, s'occupent de nettoyer les classes, d'accompagner les enfants aux toilettes, de manger avec eux à la cantine etc.

Les syndicats réclament la présence d'une ATSEM par classe, un statut unique et non variable suivant les communesou encore un accès à la catégorie B des fonctionnaires territoriaux.

Annie Petioch ATSEM depuis 30 ans à Villeneuve les Maguelone

Annie Petioch  - Radio France
Annie Petioch © Radio France - Sébastien Garnier

Annie Petioch est âgée de 53 ans , elle est ATSEM depuis 30 ans dans les écoles de Villeneuve les Maguelone (Hérault). Elle s'occupe d'une classe de 27 enfants de petite section ( 2/3 ans). Les enfants sont innocents, j'aime repérer leurs qualités, les aider à grandir raconte Annie. Elle ne changerait de métier pour rien au monde même si les journées sont fatigantes avoue t-elle. Comme ses collègues , Annie travaille 40 h par semaine , de 8h30 à 17h40 avec juste une pause d'une demi heure en début d'après midi. Elle est passée de 1565 heures à 1607 heures par an sans augmentation de salaire.

Annie Petioch ATSEM à Villeneuve les Maguelone

Le métier a beaucoup changé

Nous ne sommes plus simplement des "dame pipi". Nous passons de plus en plus de temps avec la maîtresse pour le travail éducatif , on apprend à l'enfant à coller, découper... Notre rôle évolue mais pas notre statut. Nous sommes toujours en catégorie C , le plus bas échelon de la fonction publique territoriale.

Après 30 ans de carrière, je touche 1500 euros par mois, on gagne moins que les femmes de ménage ( Annie Petioch, ATSEM)

L'école Françoise Dolto à Villeneuve les Maguelone - Radio France
L'école Françoise Dolto à Villeneuve les Maguelone © Radio France - Sébastien Garnier

Portrait de Annie Petioch ATSEM à Villeneuve les Maguelone