Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Haute-Saône, 17 classes fermeront à la rentrée 2018 dans le premier degré

Haute-Saône, France

L'inspection académique de Haute-Saône a dévoilé ce mardi la mouture quasi définitive de la carte scolaire pour la rentrée 2018. Elle fermera 17 classes et en ouvrira 11. Moins de 1% des élèves de primaire sont concernés par le dédoublement des classes de CP en REP, dénonce le syndicat SNUIPP.

20.477, c'est le nombre d'élèves pour la rentrée 2018 dans le premier degré en Haute-Saône (photo d'illustration).
20.477, c'est le nombre d'élèves pour la rentrée 2018 dans le premier degré en Haute-Saône (photo d'illustration). © Maxppp -

20.477 élèves feront leur rentrée en septembre 2018 dans les écoles de Haute-Saône. C'est 516 de moins qu'en 2017. Six postes d'enseignants sont retirés du département. 

Pour autant, la Dasen (directrice académique des services départementaux de l’éducation nationale) de Haute-Saône, Liliane Ménissier, affirme qu'elle déclinera les priorités nationales. A savoir, la mise en place du dédoublement de classes de CP en réseau d’éducation prioritaire, la poursuite de l’accueil spécifique des élèves de moins de 3 ans en éducation prioritaire et en milieu rural et le maintien du dispositif PMQDC, Plus de Maitres Que De Classes.

Le syndicat SNUIPP dénonce les fermetures de classe en milieu rural

Mais à quel prix? C'est ce que dénonce le syndicat SNUIPP, ce mardi, au lendemain du CDEN (conseil départemental de l’éducation nationale) à Vesoul. Pour Olivier Magagnini, son secrétaire départemental, "dédoubler les classes de CP en zone d’éducation prioritaire c'est bien, mais à côté de ça, on continue à fermer de nombreuses classes en milieu rural. Or en campagne, il y a aussi des élèves en difficulté qui ont besoin de bonnes conditions pour apprendre. A 26 ou 27 élèves par classe, avec plusieurs niveaux, c'est mission impossible". 

11 classes ouvriront à la rentrée 2018

  • Chambornay-les-Pin, primaire
  • Saint-Loup-sur-Semouse Centre, primaire
  • pour le dédoublement des CP : Gray M. Lévy élémentaire, Lure Pologne élémentaire (deux classes), Lure Ferry élémentaire, Saint-Loup-sur-Semouse Chanois primaire, Saint-Loup-sur-Semouse Mont Pautet en primaire, et Vesoul Picasso primaire, 
  • au pôle éducatif de Noroy-le-Bourg, dans le cadre du dispositif d’accueil et de scolarisation des moins de 3 ans,
  • deux demi-postes à Champagney Eboulet primaire et Héricourt Borey élémentaire, en soutien aux organisations pédagogiques.

Quatre classes sont en ouverture conditionnelle, c'est-à-dire qu'elles ouvriront si l'effectif est suffisant le jour de la rentrée : 

  • à Frahier primaire et Héricourt Ploye élémentaire
  • à Vesoul Picasso primaire et Vesoul Rêpes Sud élémentaire, pour dédoublement de CP.

17 classes fermeront

  • Bucey-les-Gy, primaire
  • Gray E. Bour, élémentaire (1 classe ordinaire + Ulis-école) 
  • Champagney Eboulet primaire,
  • Héricourt Ferry maternelle, 
  • Héricourt Borey élémentaire, 
  • pôle éducatif de Magny-Vernois, 
  • La-Chapelle-les-Luxeuil primaire, 
  • Luxeuil-les-Bains bld Richet élémentaire, 
  • pôle éducatif de Saint-Barthélémy,
  • Corbenay primaire, 
  • Magnoncourt primaire, 
  • RPI Blondefontaine / Cemboing, 
  • Conflandey primaire, 
  • Combeaufontaine primaire, 
  • RPI Breurey-les-Faverney / Faverney / Mersuay, 
  • pôle éducatif de Noroy-le-Bourg.

Neuf fermeront si l'effectif à la rentrée n'est pas tenu

  • RPI Essertenne / Mantoche / Nantilly / Poyans, 
  • pôle éducatif de Frétigney-et-Velloreille, 
  • Champey primaire, 
  • RPI Adelans / Amblans / Bouhans-les-Lure, 
  • Luxeuil stade primaire, 
  • RPI Colombe / Villers le Sec, 
  • Noidans-les-Vesoul élémentaire, 
  • Vaivre-et-Montoille primaire, 
  • RPI Menoux / Polaincourt / St Rémy 

De nouveaux pôles éducatifs à la place des RPI

A noter aussi que l'inspection académique restructure son réseau scolaire, par exemple lorsque la compétence éducation passe de la commune à la communauté de communes. Certains RPI en font les frais, au profit de pôles éducatifs :

  • Fermeture des RPI de Oyrières / Vars-et-Auvet / Chargey-les-Gray et ouverture du pôle éducatif de Chargey-les-Gray,
  • Fermeture du RPI Membrey / Vaite, des écoles maternelle et élémentaire de Dampierre-sur-Salon et ouverture du pôle éducatif de Dampierre-sur-Salon,
  • Fermeture du RPI Cugney / Venère et accueil des élèves, en fonction de leur commune de résidence, dans quatre écoles géographiquement proches,
  • Transformation du RPI Autoreille / Charcenne en école intercommunale à Charcenne,
  • Fermeture du RPI Etuz / Montboillon / Oiselay et ouverture du pôle éducatif d’Etuz,
  • Fermeture du RPI Clans / Raze / Rosey /Velle-le-Châtel et accueil des élèves, en fonction de leur commune de résidence, dans trois écoles proches géographiquement,
  • Fermeture de l’école de Pontcey et accueil des élèves de Pontcey et Chemilly à l’école primaire de Scey-sur-Saône.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess