Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - La rentrée déconfinée vue de l'intérieur, au collège des Champs-Plaisants à Sens

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

C'est le jour J pour les 50 000 élèves de la maternelle au collège, dans l'Yonne, qui doivent reprendre les cours pour deux semaines à partir de ce lundi. A quoi s'attendre, à quoi va ressembler le quotidien des jeunes ? Avant la réouverture, France Bleu vous emmène visiter l'établissement.

Du gel et des lingettes : l'accessoire indispensable pour ces deux dernières semaines de cours
Du gel et des lingettes : l'accessoire indispensable pour ces deux dernières semaines de cours © Radio France - Lisa Guyenne

Ce lundi, les élèves sont convoqués à partir de 7h30. Les cours ne commencent qu'à 8h, mais une bonne demi-heure est nécessaire pour appliquer le protocole sanitaire : "Nous devrons mettre du gel sur les mains de chaque élève à l'entrée du lycée, et vérifier que tout le monde porte un masque. Si besoin, nous donnons deux masques lavables à ceux qui n'en ont pas", explique le proviseur du collège, Marc Dumez. Des barrières sont installées : dans un sens on entre, dans l'autre on sort du collège, pour éviter que les élèves ne se croisent.

La zone d'accueil des élèves
La zone d'accueil des élèves © Radio France - Lisa Guyenne

Partout dans l'établissement, des affichettes rappellent qu'il faut porter un masque en permanence. "_C'est obligatoire pour tous les élèves et pour tout le personne_l", précise le proviseur.

Des affiches rappelant l'obligation du port du masque sont disposées un peu partout
Des affiches rappelant l'obligation du port du masque sont disposées un peu partout © Radio France - Lisa Guyenne

Après trois mois sans école pour certains, il est probable que de nombreux jeunes aient envie de retrouver leurs camarades. Mais ne nous emballons pas : il faut continuer à respecter les distances barrière. En classe, une table sur deux est laissée vide pour espacer les élèves. En outre, "en arrivant ce matin, les professeurs vont placer chaque élève à une table, il y aura une étiquette avec le nom de chacun, et les élèves garderont la même place pendant les deux semaines". A priori, impossible de négocier pour s'asseoir près de ses amis : "ce sont les profs qui décident du placement", indique Marc Dumez.

Les élèves devront s'asseoir suivant le placement décidé par le professeur
Les élèves devront s'asseoir suivant le placement décidé par le professeur © Radio France - Lisa Guyenne

Si les élèves gardent la même salle pendant les deux semaines de cours, c'est aux professeurs de se déplacer de salle en salle. "Le professeur désinfecte son plan de travail à chaque fois pour le collègue suivant." Charge à eux également de donner du gel aux élèves en entrant et en sortant de la salle.

Du gel et du matériel de désinfection pour chaque professeur
Du gel et du matériel de désinfection pour chaque professeur © Radio France - Lisa Guyenne

En sortant justement, on tombe sur de drôles de panneaux dans les escaliers : interdiction de poser ses mains sur les rambardes ! "On a aussi la consigne de faire cours avec les portes ouvertes, pour éviter de toucher les poignées."

Il faut toucher le moins de surfaces possible
Il faut toucher le moins de surfaces possible © Radio France - Lisa Guyenne

En-dehors des salles de classe, il y a un endroit très important dans un collège : la cour de récréation... là aussi, modifiée pour l'occasion. Les classes sont divisées pour éviter un rassemblement : "Les 5e-3e sont dans la cour de récré, les 6e-4e sont sur le plateau sportif." Et les bancs sont condamnés, eux aussi, avec des rubalises : "Dans le protocole, il faudrait pouvoir nettoyer et désinfecter après chaque passage... C'est compliqué." Alors, exceptionnellement, les élèves peuvent s'installer dans l'herbe pendant la pause.

Les bancs de la cour sont condamnés
Les bancs de la cour sont condamnés © Radio France - Lisa Guyenne

Avant la rentrée, les parents d'élèves ont tous reçu le protocole sanitaire d'accueil, un livret d'une dizaine de pages. Rappelons que ces deux semaines de cours sont obligatoires, en théorie, et que l'école prend officiellement fin le 3 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu