Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

EN IMAGES - Les élèves de l'école des Hauts de Vallières imaginent leur cour de récré idéale... et égalitaire

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

L'égalité femme-homme, ça se travaille dès l'école primaire ! C'est ce que font les élèves de l'école des Hauts de Vallières, à Metz. Ils ont présenté leurs travaux à la rectrice, ce mardi, sur la "cour de récré idéale" : une cour où les filles et les garçons pourraient jouer en toute égalité.

Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Ils réfléchissent à leur "cour idéale". 2 avril 2019.
Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Ils réfléchissent à leur "cour idéale". 2 avril 2019. © Radio France - Magali Fichter

Les filles et les garçons sont-ils égaux ? Pas encore. Et pour travailler sur le sujet, ça commence à l'école. A Metz, l'école primaire des Hauts de Vallières est à la pointe sur le sujet : l'année dernière, une classe de CE2 a remporté le concours national des Olympes de la parole, un concours qui consiste à écrire un dossier sur l'égalité et jouer une saynète devant un jury. Cette année ils sont donc en CM1, et ce mardi, ils ont reçu la visite de la rectrice, Florence Robine, car ils continuent à travailler sur le sujet, avec comme thème notamment, la place des filles dans l'espace public.

Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Des panneaux réalisés par les élèves. 2 avril 2019. - Radio France
Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Des panneaux réalisés par les élèves. 2 avril 2019. © Radio France - Magali Fichter

Le terrain de foot prend toute la place, les garçons ne nous laissent pas jouer, ni même approcher le terrain, on doit rester dans les petits coins"

Et en l'occurence, la cour de récréation : les témoignages sont édifiants. "Le terrain de foot prend toute la place, les garçons ne nous laissent pas jouer, ni même approcher le terrain, on doit rester dans les petits coins", racontent les filles, Mona, Aliya ou Lilou. Les garçons, sont un peu gênés aux entournures, comme Yassine, qui concède : "J'avoue, j'aimerais pas être à votre place. Mais c'est la faute des CM2 !" Les filles lèvent les yeux au ciel.

Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. 2 avril 2019. - Radio France
Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. 2 avril 2019. © Radio France - Magali Fichter

Après avoir mis le doigt sur les problèmes, les élèves présentent au vidéo projecteur leur cour de récré idéale, avec des jeux mixtes et des espaces mieux répartis. Celle de Mathis comporte un distributeur de smoothies, un jardin pédagogique, un coin "blabla"... et plusieurs terrains de foot, une autre fillette présente une cour avec un terrain de "kinball" et un autre de mölky, les élèves discutent : faut-il supprimer carrément le terrain ? Faire des terrains fille, garçon, mixte ? Les idées sont plus ou moins réalistes, mais au moins, le débat avance.

Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Une fille présente sa cour idéale. 2 avril 2019. - Radio France
Les élèves de l'école des Hauts-de-Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Une fille présente sa cour idéale. 2 avril 2019. © Radio France - Magali Fichter

On sème des petites graines." - Karima Douali, institutrice

Karima Douali, l'institutrice, a vu la prise de conscience de ses élèves sur les inégalités, même si "le chemin est long" : "C'est ça l'objectif, que pour eux, cela ne rentre pas dans la normalité. On sème des petites graines." En tout cas, grâce au travail des élèves, la cour de récré devrait connaître quelques aménagements, pour plus de mixité, à la rentrée prochaine. La mairie de Metz est d'ailleurs partenaire du projet.

Les élèves de l'école des Hauts de Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Ici, une fille commente le foot. 2 avril 2019. - Radio France
Les élèves de l'école des Hauts de Vallières à Metz (Moselle) travaillent sur l'égalité. Ici, une fille commente le foot. 2 avril 2019. © Radio France - Magali Fichter