Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

EN IMAGES - Nouvelle journée de mobilisation des lycéens en Mayenne

vendredi 7 décembre 2018 à 15:52 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Des lycéens sont descendus dans la rue ce vendredi à Laval et à Château-Gontier.

des lycéens ont tenté de bloquer la circulation dans le centre-ville de Laval
des lycéens ont tenté de bloquer la circulation dans le centre-ville de Laval © Radio France

Château-Gontier, France

De nouvelles actions des lycéens ont été menées pour la deuxième fois en une semaine ce vendredi en Mayenne. Des élèves ont, par exemple, bloqué l'entrée du lycée Douanier Rousseau à Laval pendant une heure. D'autres sont allés dans le centre-ville pour bloquer la circulation. Ils étaient une centaine. La police est intervenue pour rétablir le trafic.

A Château-Gontier, ce sont des lycéens de Victor Hugo, 150 selon la gendarmerie, qui ont marché dans les rues de la ville et sur la rocade. Un mouvement de contestation fourre-tout, un défouloir pour beaucoup d'entre eux estime ce lycéen, déçu par la tournure des événements : "il n'y pas de réel leader. Rien n'est organisé et ça part dans tous les sens. De l'aveu de beaucoup que j'ai croisés c'est surtout pour sécher les cours. C'est dommage car il y a de nombreuses revendications qui peuvent être audibles comme l'amélioration de Parcours Sup. On entend aussi parler de l'augmentation des frais de scolarité à l'université. Mais tout ça c'est noyé dans un flot de convictions pas vraiment réelles".