Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

En Indre-et-Loire, les classes de CP à 12 terminent leur première année

jeudi 5 juillet 2018 à 6:07 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

Ce vendredi soir l'école sera bel et bien terminée et ce sera donc le début des grandes vacances pour les plus jeunes. L'occasion de faire un bilan de ce qui a été l'un des symboles de cette année scolaire, les fameuses classes de CP à 12 dans les REP +.

Depuis la rentrée dernière, l'école de la Rotière a 5 classes de CP à 12
Depuis la rentrée dernière, l'école de la Rotière a 5 classes de CP à 12 © Radio France - Annabelle Wanecque

Indre-et-Loire, France

C'était l'une des promesses de campagne du candidat Macron, des classes de CP à 12 dans les REP +, les quartiers jugés les plus prioritaires sur la question. A l'école de la Rotière dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours, Stéphane Meyer a été l'enseignant de 12 élèves de CP cette année. 

"Plus de sérénité et plus de disponibilité, pour les enfants et pour les enseignants" - Stéphane Meyer, enseignant 

Cet enseignant en fait un bilan très positif. "Il y a beaucoup moins de tensions ! A 12 il y a une cohésion de groupe très forte, ils se connaissent très bien, ils sont très proches, très solidaires, il n'y a quasiment pas de conflit. Quand un conflit commence, il est désamorcé très vite. Quand les élèves sont détendus, il sont plus disponibles pour les apprentissages". Stéphane Meyer estime d'ailleurs que ces classes à 12 devraient être la norme partout. "J'ai enseigné pendant dix ans dans un endroit qui n'était pas du tout une REP. On peut rencontrer les mêmes problèmes dans les zones favorisées que dans les REP". 

Des classes de CP favorisées, au détriment des autres ? 

Mais pour Emilie Sassi, le bilan est à nuancer. L'an dernier, elle naviguait de la grande section au CE2 pour venir en appui aux professeurs dans le cadre du dispositif "Plus de maitres que de classes". Un dispositif aujourd'hui terminé au profit des classes à 12. "Les enseignants de CE2 qui n'ont pas bénéficié de ce poste supplémentaire cette année se sont rendus compte de la différence sur l'écriture, la lecture, c'est moins bon que les années précédentes". Mais elle rajoute, ces classes sont un projet à long terme. peut-être que les élèves de ces CP seront donc dans quelques années meilleurs en CE2.

Le dédoublement des classes va se poursuivre pour les CE1 des REP + et pour la première fois pour les CP des REP en septembre. A la rentrée 2019, ce sera pour les CE1 des REP.