Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

En Occitanie, les personnels de direction des collèges et lycées sont "épuisés" prévient leur syndicat

-
Par , France Bleu Occitanie

Les enseignants ont déposé un préavis de grève pour le 10 novembre pour dénoncer un protocole sanitaire insuffisant dans les établissements scolaires. Le secrétaire adjoint du SNPDEN (personnels de direction) en Occitanie assure qu'il est impossible d'accueillir tous les élèves.

Le protocole sanitaire se renforce dans les établissements scolaires à partir de lundi 9 novembre (photo d'illustration).
Le protocole sanitaire se renforce dans les établissements scolaires à partir de lundi 9 novembre (photo d'illustration). © Radio France - Alexis Morel

"Nous avons reçu le nouveau protocole sanitaire il y a une semaine et il faut dire que ce nouveau protocole était inapplicable puisqu'il avait un défaut structurel", résume d'entrée Nicolas Solana, secrétaire adjoint du SNPDEN en Occitanie, le syndicat des personnels de direction dans les collèges et lycées. À partir du lundi 9 novembre, le protocole se renforce dans les établissements scolaires et le ministre de l'Éducation nationale vient d'accorder la possibilité aux lycées d'organiser à nouveau des cours en distanciel, à condition que chaque élève soit présent au moins la moitié du temps en classe. 

"Il est regrettable qu'il ait fallu une semaine pour que des solutions enfin se dessinent et que l'on envisage une forme d'hybridation de la formation des élèves avec une partie des cours à distance", constate Nicolas Solana, également proviseur de la cité scolaire de Saint-Girons en Ariège, tout en se réjouissant de cette formule retenue. "C'est une solution qui va permettre de redonner à chaque établissement une marge de manoeuvre avec des lycées très différents en fonction de leur contexte."

Lassitude des personnels de direction

Mais le représentant syndical regrette, une nouvelle fois, la forme de la communication du ministre de l'Éducation nationale qui a partagé ces nouvelles modalités dans les médias avant d'en informer les personnels en amont. "Nous avons une certaine lassitude par rapport à cette forme de communication, qui nous oblige à nous adapter.

Souvent le week-end, comme cela a été le cas, il y a une semaine. Et cela génère un stress important notamment pour les personnels de direction que je représente, qui en sont au quatrième protocole depuis le mois de mai, depuis la réouverture. Les personnels sont dans un état réel d'épuisement et les personnels qui travaillent avec nous aussi bien sûr."

Ecoutez toutes les réponses de Nicolas Solana, secrétaire adjoint du SNPDEN en Occitanie

À la question de refermer les établissements scolaires face à une deuxième vague plus forte que la première, selon le ministre de Santé, la réponse de Nicolas Solana est claire : "Au niveau des collèges, tout comme dans le premier degré, le confinement a fait énormément de dégâts, sur le plan social, sur le plan scolaire et aussi sur le plan psychologique donc nous comprenons la volonté de garder le plus possible les enfants dans les écoles et dans les collèges". 

D'autant que selon lui et les chiffres de contamination, le protocole sanitaire mis en place depuis septembre a "plutôt donné de bons résultats". Les collèges, tout comme les lycées, devraient pouvoir, s'ils le souhaitent, rapidement aménager les cours pour permettre d'appliquer les distances nécessaires entre les élèves.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess