Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Encore les vacances à Nîmes, mais la rentrée des classes se profile

dimanche 27 août 2017 à 11:29 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Encore une semaine de vacances pour les écoliers de Nîmes pendant que les adultes en charge de l'éducation s'activent. Ils seront près de 13.000 élèves à frequenter les 83 écoles publiques de la capitale gardoise. L'éducation, 36 millions d'euros par an, est le second budget de la ville.

Les enfants goûtent à Jean Macé, les adultes discutent rentrée des classes.
Les enfants goûtent à Jean Macé, les adultes discutent rentrée des classes. © Radio France - Ludovic Labastrou

Nîmes, France

La rentrée, c'est dans pile-poil une semaine. À Nîmes, ils seront quelque 12.900 élèves à retrouver les 83 écoles publiques que compte la ville. Leurs enseignants auront fait la pré-rentrée vendredi 1er septembre.

La municipalité consacre une part importante de son budget à l'éducation, de l'ordre de 36 mMillions d'euros et 800 agents travaillent dans ce secteur. Ils y ont travaillé tout l'été, pendant que les petits Nimois étaient encore en vacances.

"Il me reste encore au moins deux semaines de vacances. En même temps je n'ai pas de calendrier avec moi."

L'été, Jean Macé, comme une dizaine d'écoles Nîmoise, sert de centre de loisirs. Lundi prochain, le groupe scolaire, 500 inscrits, reviendra à ses chères études. Les gros travaux sont achevés, restent les retouches à la marge.

"L'école me manque. Il me tarde de revenir pour les faire grandir." Armelle, professeure des écoles à Jean Macé

Les enseignants nîmois font leur rentrée vendredi. À Jean Macé, il s'en trouve comme Armelle, à roder bien avant l'heure. La rentrée des classes, c'est bientôt. Sept jours avant de se précipiter au premier rang ou près du radiateur, c'est selon.

"Il nous reste à finaliser le matériel et la constitution des équipes pour la rentrée." Thierry Leouffre, directeur de l’éducation

Il reste aussi une semaine aux 150 agents de la ville de Nîmes pour nettoyer 93.000 mètres carrés de locaux et 211.000 mètres carrés de cours d'écoles pour que sonne dans de bonnes conditions ce fameux 4 septembre.

Reportage à Nîmes de Ludovic Labastrou.

"On ne détricote pas ce qu'on a du mal à tricoter. On reste à quatre jours et demi." Valérie Rouverand, adjointe à l'éducation

Après avoir été hostile à la semaine de quatre jours et demi, la mairie de Nîmes avait appliqué le temps périscolaire. Alors qu'un décret permet d'y renoncer, beaucoup de communes rurales comme Cendras l'ont fait, Nîmes a décidé de continuer.

Valérie Rouverand, adjointe à l'éducation à la ville de Nîmes.

Près de 400 personnels sont spécialement dédiés à l'éducation dont le temps périscolaire. Une centaine d'entre-eux ont été titularisés. Pas de craintes à avoir en matière de baisse voire de la suppression des contrats aidés.