Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Épreuves du bac annulées : à Guéret, moins de stress, sauf pour les lycéens qui comptaient bachoter

-
Par , France Bleu Creuse

Les épreuves de spécialité du nouveau baccalauréat, prévues au mois de mars, sont remplacées par le contrôle continu, à cause du coronavirus. Au lycée Bourdan de Guéret, les élèves de terminale sont plutôt soulagés mais vont devoir travailler pour avoir la moyenne toute l'année.

Au lycée Bourdan de Guéret, les élèves de terminale vont en cours en présentiel deux semaines sur trois.
Au lycée Bourdan de Guéret, les élèves de terminale vont en cours en présentiel deux semaines sur trois. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Faux départ pour le nouveau baccalauréat qui devait entrer en vigueur cette année. Les épreuves de spécialité prévues au mois de mars sont annulées et remplacées par le contrôle continu. Cela concerne les baccalauréats généraux et technologiques, 540 000 candidats. L'information est arrivée dans les boîtes mails des professeurs et des proviseurs jeudi soir. Le ministre de l'Education a pris cette décision pour répondre aux inquiétudes des enseignants, parents, élèves et syndicats qui demandaient le report ou l'annulation des épreuves depuis plusieurs semaines.

ECOUTEZ - Louis, 17 ans

Du côté des chefs d'établissements, c'est donc le soulagement, mais les élèves ne savent pas trop sur quel pied danser. Au lycée Bourdan de Guéret, Gabin, 17 ans, se sent plus serein. Il a choisi les spécialités SES et SVT : "La plupart des élèves étaient contents. Je suis plus confiant, ça évacue du stress : il y a plus de chance de se rattraper en contrôle continu, alors qu'on peut rater l'examen."

Tout le monde nous dit que notre bac ne vaut rien

Louis, qui a pris physique-chimie et SVT, ne se sentait pas prêt pour mars : "Avec les cours à distance, on n'arrive pas à travailler chez nous. Le bac sera sans doute plus simple que si on avait eu un examen. Tout le monde nous dit que notre bac ne vaut rien, mais si on travaille toute l'année, je trouve qu'il vaut quand même quelque chose !"

ECOUTEZ - Le reportage France Bleu Creuse au lycée Bourdan de Guéret

Coefficient 16 en contrôle continu

Ceux qui ont des bonnes notes depuis le début de l'année dans leurs deux spécialités sont soulagés. Mais pour ceux qui comptaient bachoter à la dernière minute comme Joun, ça sera plus compliqué : "Je suis dans la merde." Guillaume a sorti sa calculatrice pour connaître sa moyenne : "C'est coefficient 16 sur nos matières de spé, ça peut passer, mais il faut que je travaille..."

Je suis dans la merde

L'an dernier, ils ont déjà passé le bac français en contrôle continu. Cette année, il ne leur reste que deux vraies épreuves en juin : la philosophie et le fameux nouveau grand oral. Evidemment tout cela peut encore changer : "Depuis la rentrée, c'est le flou, on est obligés de s'adapter", soupirent Angèle et Rebecca. Elles se disent "soutenues" par leurs professeurs. Mais elles ne les voient que deux semaines sur trois. Le reste du temps, c'est à la maison, derrière l'écran.

Le ministre de l'Education a aussi annoncé des ajustements pour les épreuves de juin afin d'aider les élèves de première et terminale. Il y aura seulement quatorze textes à préparer pour le bac français et en philosophie, les élèves auront le choix entre trois sujets au lieu de deux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess