Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

VIDÉO - Un "repas du monde" concocté par les étudiants étrangers à l'université de Nîmes pour les Erasmus Days

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Déjeuner ensemble pour mieux faire connaissance. C'était l'objectif du "repas du monde" organisé ce vendredi 11 octobre dans la cour de l'université de Nîmes, sur le site de Fort Vauban à l'occasion des Erasmus Days.

Lila avait confectionné un plat allemand
Lila avait confectionné un plat allemand © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

Quoi de mieux qu'un repas pour faire connaissance ? Surtout quand les plats sont des spécialités étrangères. C'était l'objectif du "repas du monde" organisé ce vendredi midi par l'université de Nîmes sur le site de Fort Vauban dans le cadre des Erasmus Days. Les étudiants étrangers étaient invités à apporter un plat de leur pays et de le faire déguster aux autres. Au menu : migas con chorizo, kartoffelpuffer, couscous ou byrek et revani albanais.  Un moment convivial qui participe à l'intégration de ces étudiants. 

À Unîmes, ils sont près de 400, venus d'Europe, de Russie, du Maghreb, d'Afrique ou des États-Unis. Ils passent quelques mois voire plusieurs années sur place pour suivre une partie de leur cursus en français. Pour Nicolas Leroy, le vice-président d'Unîmes en charge des relations internationales, ces échanges sont "tout bénéfice" pour les étudiants. "Qu'il y ait des étudiants étrangers qui viennent chez nous, dans une petite université, c'est un moyen de s'ouvrir à la différence."

Nicolas Leroy, le vice président d'Unîmes responsable des relations internationales

"Connaître d'autres cultures, ça ouvre sur le monde." 

Mélanie a 19 ans. Elle est portugaise et étudie le design. Elle a spécialement appris le français pour venir faire ses études à l'université de Nîmes. "Je trouve que le français, c'est une langue vraiment riche. C'est une langue que j'adore. Elle est parlée dans le monde entier. Acquérir une autre longue, connaître d'autres cultures, c'est important. C'est ça qui va nous construire comme personne."

Mélanie a choisi de faire ses études en France par amour de la langue

Un programme à la carte pour les étudiants étrangers

L'université de Nîmes fait le choix depuis des années d'accueillir des étudiants étrangers. Un cursus à la carte leur est proposé. À l'inverse, une cinquantaine d'étudiants gardois partent chaque année étudier à l'étranger.  

Toutes les saveurs de l'Europe à ce repas du monde

Maria Marero, responsable des relations internationales à Unîmes - Radio France
Maria Marero, responsable des relations internationales à Unîmes © Radio France - Sylvie Duchesne
Un plat typiquement espagnol - Radio France
Un plat typiquement espagnol © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

France Bleu