Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On essaie de rendre ça ludique" : comment les écoles berrichonnes appliquent le protocole sanitaire

-
Par , France Bleu Berry

Lavage des mains, distances dans la cour, parcours aménagé dans l'école... Même si le protocole sanitaire a été allégé dans les établissements scolaires, cette rentrée n'a pas ressemblé à toutes les autres. Illustration dans une école primaire à Issoudun.

École (photo d'illustration)
École (photo d'illustration) © Radio France - Stéphane Garcia

Depuis la rentrée, les enfants ont retrouvé les copains et les instituteurs... dans un contexte particulier. Même si le protocole sanitaire a été allégé dans les établissements scolaires, il y a encore de nombreuses habitudes à prendre pour éviter la propagation de l'épidémie de Covid-19. 

À l'école élémentaire Condorcet à Issoudun, plusieurs mesures ont été mises en place pour assurer la distanciation entre les élèves. Depuis le bas de la rue jusqu'à l'entrée de l'école, des smileys ont été dessinés sur le sol. "Le matin et l'après-midi, aux heures d'entrée, les enfants sont accueillis un par un, et ils traversent le sas de l'école un par un, pour éviter le brassage", explique la directrice Stéphanie Carrot. "Les adultes ne rentrent pas, sauf s'ils accompagnent leur enfant en maternelle"

Des smileys dessinés devant l'entrée de l'école pour faire respecter la distanciation sociale.
Des smileys dessinés devant l'entrée de l'école pour faire respecter la distanciation sociale. © Radio France - Emeline Ferry

Dans la cour, chaque classe se regroupe dans sa zone, délimitée au sol par du scotch. "On se met dans notre rectangle, pour rester loin des autres, et on attend que ça sonne pour aller en classe", raconte Sacha, 10 ans. Pour la récré, la cour est quadrillée en trois espaces : un pour les grandes sections et CP, un autre pour les CE1 et CE2, et le dernier pour les CM1-CM2. "On a mis des petits plots, des panneaux stop, des feux rouges, pour rendre ça un peu plus ludique", détaille Stéphanie Carrot. 

"On essaie de mettre du sourire dans tout ça"

"On essaie de faire en sorte que ce soit le plus simple possible dans la tête des élèves, et que ça dédramatise la situation. On essaie de mettre du sourire dans tout ça", poursuit la directrice. "L'idée, ce n'est pas de montrer que l'école est un endroit où l'on doit avoir peur, c'est un endroit où l'on apprend et on peut le faire en respectant les gestes barrière"

La cour est délimitée en trois espaces. Les élèves sont répartis par cycle pour éviter les brassages.
La cour est délimitée en trois espaces. Les élèves sont répartis par cycle pour éviter les brassages. © Radio France - Emeline Ferry

En classe, des tables vides séparent les enfants. Les salles sont aérées et on désinfectées deux fois par jour. Pour la cantine, chaque classe est amenée en car vers la cantine du collège Diderot où les élèves mangent par classe. 

L'école primaire Condorce à Issoudun.
L'école primaire Condorce à Issoudun. © Radio France - Emeline Ferry
Choix de la station

À venir dansDanssecondess